Le traité des 5 roues

Pages: 27 (6602 mots) Publié le: 6 août 2014
Ma jeunesse fut partagée entre entraînement d’aïkido et découverte de la vie. Je flottais dans
le bonheur d’être sur les tatamis et me réjouissais des projets de partir au Japon. Les cours de
sabre deux fois par semaine le mardi et le jeudi à 6h00 du matin me forgeaient le coeur et
l’esprit sur le chemin de la Voie. Je ne comprenais cette dernière que très partiellement car,
être jeune estsynonyme aussi d’une certaine désinvolture. Un jour pourtant j’eus entre les
mains un ouvrage qui me bouleversa. Je ne saisissais pas le contenu mais je fus touché au
coeur par la flèche du BUSHIDO (le code du guerrier). Trente ans plus tard je le reprends et
m’émerveille devant tant d’efficacité dans les mots pour faire passer un seul message : suivre
la voie.
Ce fascicule s’intitule le traitédes cinq roues de Miyamoto Musachi aux éditions Albin
Michel.
Qui était Musachi ? Un samouraï du 16ème siècle qui toute sa vie durant ne perdit aucun
combat et mourut de vieillesse. Parcourant son pays de long en large afin de découvrir
l’essence de la voie, il livre dans le traité des cinq roues le secret d’une stratégie victorieuse
qui transcende la violence et devient un art d’agir et devivre.
Attachons-nous dès à présent à comprendre le titre. Pourquoi cinq roues ? Musachi développe
dans l’ordre : la terre, l’eau, le feu, le vent, et…le vide !
Là où notre esprit éduqué à citer le métal comme cinquième roue, se trouve d’un coup projeté
dans une incompréhension. Le doute s’immisce et nos certitudes fondent comme neige au
soleil. Deux attitudes alors pointent le bout de leurnez. La première qui consiste à dire que
l’auteur de ce livre n’a rien compris et ne connaît pas les cinq éléments. La seconde qui, après
un court moment de déstabilisation, rentre dans la voie de la connaissance en ayant cassé ses
préjugés. Libre est l’homme de son chemin. Il est évident que Musachi eût en sa possession le
‘traité du vide parfait’ du philosophe Lie Tseu. Nous aurons l’occasionde revenir sur ces
notions du vide en son temps.
Pour l’heure nous commençons le traité des cinq roues par la Terre.
LA TERRE
La première roue prend le titre de terre car elle fait référence au sillon droit creusé dans un
champ. La voie est, par analogie, droite et symbolise une valeur morale : le Devoir.
La droiture est donc le Devoir et la profondeur ou la superficialité du sillon estl’implication
que l’on met dans l’étude de la voie. La voie, ici, prend le sens de tactique.
Pour bien faire comprendre cette notion de tactique, Musashi fait un parallèle avec le maître
charpentier.
Celui-ci sait quel bois choisir entre le bois des salles de réceptions (rigide et dense) et celui
des échafaudages (souple et creux). Il connaît les défauts et qualités de ses ouvriers. Il ne perdpas de vue l’idée générale et sait où commence l’impossible.
La tactique est cet art qui permet la confrontation directe à l’autre. Dans l’exemple classique
de la guerre, la stratégie cède la place à la tactique lorsque deux forces opposées se trouvent
en contact. Musashi nous explique en quelques mots l’art de la tactique.
Connaître contre qui ou avec qui on se bat. Connaître ses qualitésutiles à la victoire et ses
défauts utiles à la défaite. Ne pas perdre de vue le but fixé et surtout connaître sa valeur
intrinsèque afin de ne pas entreprendre un combat perdu d’avance.
Nous voyons que cela s’applique à toute relation humaine que cela soit le pouvoir, la
communication, les coalitions.
Le charpentier ne doit jamais perdre de vue les principes suivants :
Précision dansl’exécution, concordance de toutes les parties de l’ouvrage, utilisation parfaite
de ses outils, refus du tape-à-l’oeil, prévision des déprédations possibles.
Ici, Musashi développe très logiquement la stratégie.
On doit entendre dans la précision de l’exécution la notion d’obéissance. La concordance
signifie que chacun doit être à sa place. L’utilisation parfaite de ses outils est à entendre
comme...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Traité des cinqs roues
  • TS1 Appreciations Du DM Sur Le Traite Theologico Politique De Spinoza Du 5 Novembre 2014
  • Traites
  • traite
  • le traité
  • traité
  • Les traités
  • Traité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !