Les échanges et les villes médiévales

Pages: 12 (2964 mots) Publié le: 8 avril 2012
Le palais du Louvre

Le Louvre site un site médiévale

Le Louvre médiéval, de Philippe Auguste à Henri IV, occupait le quart de la zone du carré du Louvre actuel.
Des restes des bases médiévales peuvent encore être vus dans le sous-sol du musée.
voulant renforcer la défense de la ville de Paris, pour en faire un centre politique et religieux du royaume de franc, Philippe Auguste faitconstruie une grande enceinte entourant la ville. Le Louvre, situé à l'ouest de la muraille, est alors un donjon puissamment fortifié, de 31 mètres de haut et large de 19 mètres qui n'a qu’un but défensif.
il est compris au centre une enceinte carrée d'environ 70 à 80 mètres de côté, renforcée de dix tours de défense que l'on franchit par deux portes avec pont-levis situés sud et à l'est. Deuxbâtiments sont accolés au mur d'enceinte, à l'ouest et sud de la cour centrale. Les travaux finissent en 1202.
Le château a également une importance capitale en tant que symbole de l’autorité royale. Jusqu’à la Révolution, tous les fiefs dépendant directement du roi sont dits relever de la grosse tour du Louvre.

Le Louvre une résidence Royale

Sous Louis IX, le châteauconnaît un important agrandissement. En 1230 de nouvelles salles étant construites sans réel but défensif. On y transfère le trésor royal, donnant un nouveau caractère à la forteresse.
Cependant, c'est sous Charles V, au XIVe siècle, le palais devient résidence royale. Après avoir réprimé la révolte du prévôt des marchands, un nouveau rempart est acheminé pourprotéger la ville qui s'est alors considérablement développée or des murailles. Le Louvre, auparavant situé à l'extérieur de la muraille de Philippe-Auguste, est inclus dans ce nouveau système défensif. Le château prend alors une double fonction : en plus de son rôle protecteur, il devient l'une des résidences du roi et de sa cours.


La bibliothèque du Louvre

Le Louvre s'ouvre sur la ville quidevient à cette période un important centre de luxe, et Charles V, y transfère une partie de sa bibliothèque. Selon un inventaire de 1373, celle-ci ne comportait pas moins de neuf cents manuscrits et se divisait en trois pièces :
• l'une consacrée aux traités de gouvernements
• Une autre aux romans
• Et la dernière aux livres religieux.
On y trouvait des livres de toutes espèces.Les plus considérables étaient des bibles latines ou françaises. Il y avait aussi une grande quantité de livres d'église, comme des missels, des bréviaires, des psautiers, des livres d'heures et des Offices particuliers. La plupart de ces livres étaient recouverts de riches étoffes et enluminés avec grand soin. Parmi les livres profanes on trouvait des traités d'astrologie, de géomancie, dechiromancie.





























Paris Universitaire



À partir du XIIe siècle, Paris est reconnu comme un centre intellectuel d’importance avec ces nombreuses écoles de la rive gauche, notamment celle du cloître Notre-Dame et celles des abbayes Saint-Victor et Sainte-Geneviève.
Des collèges se multiplient pour accueillir les étudiants : celui de laSorbonne en 1257 puis celui de Navarre en 1304. Aux XIVe et XVe siècles, on compte une soixantaine de collèges en 1500.
Pour surveiller cette jeune Université, le pape impose d’intégrer les studia (écoles propres aux couvents des frères mendiants) des dominicains et franciscains parisiens. L’organisation de l’Université ne met pas fin aux ébats de l’évêque dans les enseignements théologiques etphilosophiques.
Au XIIIe siècle, des maîtres de renom comme saint Thomas d’Aquin et saint Albert le Grand font de la faculté de théologie parisienne le haut lieu des débats de la chrétienté.
Les titres acquis dans les universités parisiennes étaient reconnus dans toute la chrétienté et celles de théologie et de philosophie des plus grands prestiges.
Lors du schisme de 1378, l’Université crut...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les échanges et les villes médiévales en Europe Occidentale
  • Les villes médiévales
  • expose sur les villes medievales en afrique
  • Les échanges entre les villes du xi ème au xiii ème siècle
  • Medieval
  • Médiéval
  • Les villes
  • Villes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !