Les émeutes urbaines sont-elles le signe de l'émergence d'un nouveau groupe social ?

Pages: 7 (1641 mots) Publié le: 20 mars 2013
Les émeutes urbaines sont-elles le signe de l'émergence d'un groupe social ?




Les trois semaines de violence urbaine du 27 octobre au 17 novembre 2005 ont été un événement exceptionnel en France de par leur ampleur, leur durée. Si au départ les conflits étaient limités à la région Île de France, ils se sont rapidement étendus à toute la France surprenant les autorités par leur ampleur.Ces émeutes de 2005 peuvent-elles être pour autant le signe de l'émergence d'un groupe social ?
Pour répondre à cette question il nous faut tout d'abord donner une définition de « groupe social » : ensemble d'individus qui partagent des normes et des valeurs et qui entretiennent entre eux des relations sociales importantes. Ensuite il nous faut définir le terme « émeutes urbaines » ce sont desviolences collectives en marge des villes par des populations dévalorisées par les institutions.
Sans doute les normes et valeurs des émeutiers sont communes et ils ont des relations sociales importantes car ils partagent tous les mêmes problèmes et ils se sont mobilisés ensemble. Ils ont une forte sentiment communautaire car ils appartiennent au lot des laissés pour compte de la sociétéfrançaise. Dans un premier temps nous tenterons d'expliquer les raisons de ces émeutes celles-ci constituent des valeurs partagée par le groupe social des émeutiers, puis nous examinerons ce que ce groupe social demande lors de ces émeutes et enfin leurs impacts tant politiques que médiatiques.


Les émeutes de 2005 n'ont pas eu lieu sans raisons, elles sont le fruit d'un profond malaise decertains jeunes.
Les causes accidentelles sont principalement liées à un fait divers tragiques. Trois jeunes, originaires de de cités situées au pourtour de Paris (Île de France), rentraient à pied d'un match de foot. Ils ont croisés d'autres jeunes poursuivis par les autorités policières. Inquiets les trois footballeurs se sont enfuis et se sont réfugiés dans dans un transformateur EDF où ils ontété électrocutés.
Suite à ce fait dramatique en réaction au comportement de la police, jugé raciste par des jeunes, des émeutes ont eu lieu dans les départements de Seine-Saint-Denis et du Val d' Oise, se sont les lieux des premières manifestations plus particulièrement les cités regroupées sous le terme de ZUP (zones prioritaires sensibles) . Mais bientôt elles s'étendront dans tout leterritoire français (Saint-Dizier, Bar Le Duc...). Et de nombreux dégâts seront occasionnés : 10 000 voitures incendiées, 30 000 poubelles, bâtiments dégradés.
Les réactions de la presse ne sont pas à négliger en diffusant les images des premières manifestations, elle a incité les jeunes des autres ZUP à réagir à l'accident et à réagir par la violence.


Quelles sont les demandent de ces jeunesémeutiers et qui sont-ils ? Leurs demandent constituent comme nous allons le voir des valeurs communes aux groupes social des émeutiers.
Les ZUP concernées par ces émeutes sont certes des endroits où se concentrent une population pauvre mais et c'est cela qui est important les ZUP concernées possédaient une majorité de jeunes. Et de jeunes au chômage ainsi leur taux de chômage dans ces citésavoisinait les 30 ou 40 % . On peut parler pour ses jeunes de frustration économique, ils n'ont pas de travail, sont livrés à eux-même et ne peuvent consommer. Ils sont en situation de précarité par rapport à l'emploi et donc en situation d'exclusion sociale.
Les lieux des émeutes, les ZUP, sont des quartiers particulièrement pauvres avec un habitat social souvent détérioré, mal entretenu par lessociétés HLM. De ce fait les appartement des jeunes sont insalubres, ils vivent donc dans des conditions difficiles, c'est la ségrégation urbaine
D'autre part les jeunes des cités concernées sont sans diplôme. Cela explique d'ailleurs en grande partie leur taux de chômage. Ils sont même pour les plus jeunes en rupture avec l'école, déscolarisation, inconduite scolaire, difficultés scolaires....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • les émeutes sont le signe de l'emergence d'un groupe social
  • Les émeutes urbaines
  • emeute urbaine
  • emeutes social
  • Emeutes urbaines en 2005
  • Les réseaux sociaux accélèrent-ils l’adoption d’un nouveau produit ?
  • Lucia Ferreti : «De l’internement à l’intégration sociale : l’Hôpital Sainte-Anne de Baie-Saint-Paul et l’émergence d’un...
  • Les classes moyennes constituent elles encore un groupe social central dans la société ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !