Les étamines

Pages: 3 (633 mots) Publié le: 3 mai 2010
Étamine (botanique), du grec stemon, dérivé de istêmi, je crée, je produis. - Organe par lequel la fleur de végétaux remplit des fonctions, telles que l'on peut le regarder comme représentant le mâledans les plantes (l'organe femelle étant le pistil ou gynécée). En considérant le calice comme le premier verticille des fleurs, elles forment le troisième verticille. On donne le nom d'androcée à laréunion des étamines.
L'étamine se compose de trois parties principales : le filet, l'anthère et le pollen. Le filet est, la partie inférieure qui se présente ordinairement sous la forme d'uncorps allongé, filamenteux, et portant à son extrémité l'anthère, ou partie supérieure épaissie, creusée à l'intérieur. Cette anthère contient une matière formée d'une multitude de petits grains sousforme de poussière, et constituant le pollen ou matière fécondante.

Quelquefois, l'étamine ne présente pas ces trois parties. Il y a des filets sans anthères ou avec des anthères incomplètes pourremplir leurs fonctions; l'étamine est alors dite avortive. D'autres fois c'est le filet qui manque; on dit, dans ce cas, que l'étamine est sessile.

Les anciens auteurs avaient observé les étaminessans se rendre compte exactement de leurs fonctions. Ils n'en avaient pas moins entrevu la présence des sexes dans les plantes, et Théophraste donne à ce sujet des détails très judicieux. C'est ausavant Grew que l'on doit les premières études de l'étamine et de ses rapports avec le pistil. Linné a considéré l'organe mâle comme étant tellement important, qu'il a basé sur ses caractères son systèmede classification. A.-L. de Jussieu , pour sa méthode de classification, s'est servi de l'insertion des étamines comme caractère de ses classes (Epigyne, Hypogyne, Périgyne). C'est avec le caractèretiré du nombre des étamines, que Linné a établi ses treize premières classes (Monadrie, Diandrie, Triandrei, etc.).

Lorsque les étamines ont un nombre qui ne dépasse pas douze, et qui est constant...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !