Les chemins de fer, plan.

558 mots 3 pages
LES CHEMINS DE FER AU XIXème SIECLE

Intro : Au début du XIXème siècle le chemin de fer ne semble pas voué à un grand avenir : lié au monde de la mine, il n’existe qu’au travers des wagonnets, qui circulent dans les galeries souterraines, remplis de minerais tirés par des chevaux ou des hommes… Mais à la fin du siècle c’est plus d’un million de kilomètres de voies ferrées qui quadrillent en réseau la plupart des espaces habités des pays ayant connu la croissance industrielle. Plusieurs milliers de locomotives à vapeur tirent chaque jour des millions de tonnes de marchandises ou plusieurs milliers wagons de voyageurs à des vitesses impensables un siècle plus tôt. En quelques décennies le chemin de fer a révolutionné les transports et il est devenu un vecteur ainsi qu’un symbole essentiels de la croissance industrielle.

-> Le XIXème siècle : un monde métamorphosé par le chemin de fer.

1° L’explosion ferroviaire du XIXème siècle.
a)Des innovations technologiques majeures : machine à vapeur, bielles, acier…
b)Une évolution chaotique : d’abord des lignes pionnières (souvent entre des mines et des régions industrielles) puis une période d’incertitudes lors des années 1820-1830 (le chemin de fer faisait peur car encore trop dangereux) puis le tournant décisif des années 1840 où la fièvre ferroviaire se répand (les progrès ont sécurisé les voyages : le chemin de fer fascine).
c)Au fur à mesure les réseaux ferroviaires se constituent : naissance (Angleterre), balbutiements (mines, lignes touristiques) puis expansion (Europe du nord-ouest et EU) et généralisation avec le désenclavement des campagnes. C’est un élément essentiel de la conquête de l’ouest aux EU et il permet d’acheminer plus facilement les ressources naturelles issues des colonies africaines ou asiatiques.

2° Les raisons de cette incroyable réussite.
a)Le chemin de fer est l’une des activités motrices de l’industrialisation : il nécessite des matières premières (minières ou énergétiques),

en relation

  • Chemin de fer en france de 1840 à 1890
    3690 mots | 15 pages
  • Restructuration du chemin de fer
    6778 mots | 28 pages
  • Le développement du chemin de fer en europe au xixème siècle
    1385 mots | 6 pages
  • La faucheuse
    981 mots | 4 pages
  • Stratégies de cn
    10338 mots | 42 pages
  • L'art et la gare
    2150 mots | 9 pages
  • Sncft
    799 mots | 4 pages
  • Le chemin de fer en cote d'ivoire
    35296 mots | 142 pages
  • Rapport de stage oncf
    4907 mots | 20 pages
  • Alfred sisley, « le talus du chemin de fer »
    340 mots | 2 pages