Les citoyens et non citoyens a athènes

Pages: 2 (259 mots) Publié le: 11 novembre 2012
Citoyens et non citoyens à Athènes aux Ve et IVe siècles avant JC

Les 300 000 à 340 000 habitants d'Athènes se divisent en 2 catégories : lescitoyens et les non citoyens.

Les citoyens forment une minorité
Sur les 300 000 à 340 000 habitants que compte Athènes, 40 000 sont citoyens.

Lesnon citoyens
Les non citoyens composent le reste de la population.
-Les femmes et les enfants (100 000)
- Les étrangers à la cité appelés "métèques".Athènes qui en compte 40 000.
- Les esclaves qui sont les plus nombreux : 120 000.

Le rôle des femmes a Athènes

Les femmes sont exclues de lavie politique. Elles ne disposent pas du statut de citoyennes.

Les femmes athénienne restent généralement cloîtrées à la maison ou au gynécée(Unepartie de la maison qui leur est réservée)
Elles participent pas a la vie politiques mais doivent défendre la cité et payer les impôts . (Elles ne sontpas les seules aussi les étrangers libres ou les métèques ne disposent pas de la citoyenneté athénienne)
Les grecs considèrent que le monde des femmesest celui de "l'intérieur", c'est à dire celui de la maison.
Le rôle de la femme est de procréer de futurs citoyens, d'éduquer ses enfants quand ilssont jeunes et de gérer les affaires domestiques de la maison de son époux. C'est elle qui dirige le travail des esclaves de la maison
Elles sontmineures toute leur vie et restent sous le contrôle des hommes (de leur père, puis de leur mari), Elles sont totalement soumises à l’autorité masculine
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les non citoyen à Athènes
  • Cours l1 histoire citoyens et non-citoyens a athenes
  • Etre citoyen à athènes
  • Etre citoyen à athènes.
  • Être citoyen à athènes
  • etre citoyen a athene
  • Le citoyen à Rome et le citoyen à Athènes
  • La place du citoyen à athènes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !