Les conquistadores, criminels de la papauté

Pages: 5 (1055 mots) Publié le: 25 mars 2012
Lorsque les Espagnols conquirent le Mexique, ils allèrent de surprise en surprise. Ils y trouvèrent des villes mieux ordonnées que celles d'Europe, des palais et des temples plus beaux que ceux de Séville ou de Saragosse. Les mœurs indigènes étaient policées et leurs bibliothèques remplies d’œuvres incomparables. L'astronomie y était aussi avancée qu'à Salamanque. Les maisons possédaient destoilettes avec eau courante alors que cent ans plus tard, Versailles sera construit en ignorant ces techniques de construction, d'hygiène et de salubrité. Cortez entendit Montézuma lui parler de ses ancêtres, les hommes blancs venus des mers qui avaient civilisé le pays, apporté la croix grecque et la croix templière et dont certains rares descendants portaient toujours la couleur de peau. Trois centsconquistadores purent soumettre quasiment sans combat deux millions d'aztèques car ces derniers avaient compris qu'ils venaient des mêmes pays que les anciens fondateurs de leur société. Les soldats espagnols purent-ils comprendre les dessins d'hommes en scaphandre dont la légende bolivienne, autour du lac le plus haut du monde, raconte qu'ils avaient la peau très blanche et le sang bleu, qu'ilsvenaient de la planète bleue ? Plus fort encore, les Espagnols trouvèrent effectivement une profusion de croix. A Guatulco, Juan de Cervantes, évêque d'Oaxaca, fit dresser tel quel dans la cathédrale qu'il venait de construire, une croix que les conquistadores attribuèrent à un apôtre venu évangéliser la région et dont l'image était gravée sur un rocher à côté de la croix. Ceci explique aussi lerevirement des ecclésiastiques espagnols qui, une fois qu'ils comprirent qu'ils étaient en face de l'oeuvre des Templiers, se mirent ensuite à détruire tous ces vestiges d'une culture interdite qu'ils rejetèrent dans le passé. Comprirent-ils également que les vikings et les templiers n'avaient en fait que retrouvé le pays où s'étaient établi dans un premier temps les hommes blancs au sang bleuvenus de la planète bleue, ces hommes qui enseignèrent les terriens ? Comprirent-ils que sur ce continent des descendants de la Mérica, ils se trouvaient en contact avec une histoire capable de détruire à jamais celle de la Bible et capable de les faire tous périr sur les bûchers de l'inquisition ? Dans ce prétexte peut résider la justification majeure de la papauté pour couvrir le génocide de 70millions d'indiens tant cette histoire jetait à bas toute la littérature de la Bible judaïque et la prétention de considérer Jérusalem comme un berceau de la sagesse spirituelle humaine.



Les moines et les chevaliers du Temple, en possédant les manuscrits retirés du temple de Jérusalem purent connaître la filiation du savoir secret depuis la civilisation égyptienne, ils surent surtoutreconnaître parmi les descendants d'Horus et d'Isis ces êtres humains à la peau blanche et au sang bleu venu du continent disparu lors du dernier grand cataclysme. En possédant également une colonie au Pérou et en Bolivie, en aidant le peuple inca à se développer, ils avaient aussi, en suivant la route de la Mérica, retrouver le berceau de cette civilisation du continent disparu. Ils avaient toutes lespreuves pour démontrer la nécessité de leur organisation en réseaux capable de marier les cultures pour respecter la primauté de l'être humain dans une organisation sociale, pour démontrer le caractère néfaste et sectaire des pouvoirs politiques et religieux luttant pour la survie de leurs dogmes en détruisant les cultures étrangères.

Ces destructions incompréhensibles par le clergé se firent surordres supérieurs de la papauté qui voulu effacer tous souvenirs des templiers et peut-être déjà des hommes au sang bleu, souvenirs qui démontraient la réussite sociale bénéfique de l'organisation templière alors que la papauté ne cessait pas de se heurter aux royaumes d'Europe et aux mouvements de contestation des croyants qui ne supportaient pas ses prétentions de pouvoirs théocratiques,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les criminels
  • Les criminels
  • Papauté s'avignon
  • Suisse et criminels
  • Empire et papauté
  • Royauté et papauté
  • Audience criminelle
  • La légalité criminelle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !