Les expériences de milgram

Pages: 5 (1143 mots) Publié le: 31 janvier 2011
L’expérience
Pour son expérience, Milgram recrute par petites annonces des hommes de 20 à 50 ans aux profils variés (catégorie socio - professionnelle, niveau d’éducation, etc.). Ces derniers pensent participer à une étude visant à analyser scientifiquement l’utilité de la punition pour la mémorisation. L’expérience se déroule dans les locaux de l’université, en échange d’une faible rémunération(4,5$).
A son arrivée, chaque participant (appelé sujet) prend part à un tirage au sort truqué qui lui confie le rôle "d’enseignant". Le rôle "d’apprenant" échoit à un acteur travaillant pour l’université (ce que le sujet ignore). Pour le sujet, les rôles ont donc été définis par le hasard. L’expérience se déroule sous le regard de "l’expérimentateur", un scientifique représentant l’université.L’apprenant est mis dans une pièce à part, affublé d’un dispositif censé lui infliger des décharges électriques. Il est en contact avec l’enseignant et l’expérimentateur grâce à un microphone. Le rôle de l’enseignant est de faire mémoriser à l’apprenant une liste de mots allant par paire (par exemple, "ciel" et "bleu"). A chaque erreur de l’apprenant, l’enseignant lui envoie un choc électriquedont la puissance augmente progressivement (15 V supplémentaires à chaque fois), avec un maximum de 450 V. Afin de donner à l’enseignant une idée de l’intensité des chocs, il reçoit lui-même une décharge de 45 V et des indications figurent en dessous des boutons qu’il doit actionner ("choc modéré", "choc violent", "attention, choc dangereux", etc.). Il lui est en outre demandé d’annoncer à chaquedécharge infligée à l’apprenant le nombre de volts correspondant.
Selon un plan pré-établi, l’apprenant commet suffisamment d’erreurs pour amener l’enseignant à augmenter la puissance des chocs électriques. A mesure que celle-ci croît, l’apprenant manifeste sa souffrance de façon de plus en plus claire : gémissements d’abord, puis plaintes à voix haute du type "Sortez moi de là ! J’ai des problèmesde coeur", supplications, cris violents et finalement absence de réponse à partir de 300 V.
Si l’enseignant hésite à infliger les chocs, l’expérimentateur lui répond, dans l’ordre : 1) Veuillez continuer ; 2) L’expérience ne peut se poursuivre sans vous, continuez s’il vous plaît ; 3) Il faut absolument que vous continuiez ; 4) Vous n’avez pas le choix, il faut continuer. En cas de question surce point, l’expérimentateur indique prendre l’entière responsabilité de ce qui se passe pendant l’expérience. Si l’enseignant refuse toujours de continuer suite à ces réponses, l’expérimentateur met fin à l’expérience.

Les résultats
Avant de réaliser son expérience, Milgram avait demandé à des psychologues d’estimer le pourcentage d’individus qui seraient susceptibles de poursuivre l’expériencejusqu’au bout et d’infliger à trois reprise un choc de 450 V à un individu souffrant du cœur ne répondant plus aux questions et auquel le sujet pouvait s’identifier (les rôles avaient apparemment été définis au hasard). Les psychologues avaient anticipé un taux d’obéissance de 0%.
A terme de la première expérience de Milgram, 62,5% des sujets (soit 25 sur 40) avaient mené l’expérience jusqu’aubout. Aucun n’avait refusé le principe même de l’expérience, qui supposait de faire souffrir quelqu’un qui ne leur avait absolument rien fait. Aucun n’arrêta avant 135 V et la moyenne des chocs maximaux s’établit à 360 V.
L’expérience fut reprise par d’autres scientifiques dans diverses parties du monde et à diverses époques et aboutit à des résultats globalement similaires : entre 61% et 66% detaux d’obéissance.
Milgram affina ses résultats en introduisant des variantes dans l’expérience. Il joua sur l’éloignement de la victime, la proximité de l’autorité, le sexe du sujet, la liberté des sujets de choisir la puissance des chocs, la pratique de l’expérience en groupes (pour analyser les phénomènes de conformité sociale et de déresponsabilisation) et la légitimité de la figure...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Expérience de milgram
  • Expérience de milgram
  • Expérience de milgram
  • oral experience milgram
  • Les expériences de doc. milgram et le film l'expérience
  • Milgram
  • Milgram
  • milgram

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !