Les expostions universelles

3758 mots 16 pages
Les expositions universelles en Europe et aux États-Unis (1851-1914) Dans son live « Les expositions universelles » parut en 1993, Linda Aimone écrit en introduction « Les expositions universelles constituent sans doute un des rares moyens capables de nous restituer dans son ensemble la société de la seconde moitié du dix-neuvième siècle. Utilisées comme emblèmes de progrès modèles de la classification, symboles des transformations en cours dans le monde de la production ou de la ville 3Le terme « exposition universelle » apparaît véritablement en 1851 avec la la première de ces manifestation qui a lieu à Londres. Une exposition est qualifiée d'universelle si toutes les nations ont la possibilité d'y participer et si elle touche tous les secteurs de l'activité humaine. Historiquement le concept de regroupement de savoir et de technique remonte à l'antiquité avec les foires où le but était de regrouper des marchandises pour attirer le publique et l'incité à acheter. Au moyen âge, cette tradition des foires se perpétue et des marchands viennent de loin pour exposer lors de ces rassemblements. Cependant, à la différence des expositions universelles tel qu'on les connait à partir de 1851, les foires du moyen âge étaient essentiellement commerciales, les moyens de production et les techniques utilisée n'étaient pas exposés. Des expositions de biens ont lieu au XVème siècle, XVIème siècle, XVIIème siècle. Au XVIIIème siècle, pour fêter le dixième anniversaire de la république, la première exposition industrielle d'une série de onze a lieu à Paris en reproduisant celle qui avait eu lieu à Prague sept ans plus tôt. Ce qui est nouveau dans ces expositions c'est le fait que les techniques soit présentées. Dans le cas de la France, c'est un moyen de concurrence avec le savoir faire britannique. Au XIXème siècle, en pleine période de révolution industrielle, les innovations vont bon train et les grandes puissances Européennes s'affrontent par leur inventivité et

en relation

  • Histoire construction de paris 1889
    1194 mots | 5 pages