Les fenêtres-baudelaire

636 mots 3 pages
Baudelaire est un poète du 19e siècle qui a écrit Les Fleurs de mal. Il a également écrit des textes de critique d'art (notamment de Delacroix).
Vers la fin de sa vie, il a écrit des poèmes en prose dans le recueil Spleen de Paris, sous-titré Petits poèmes en prose.
Dans ce texte, comme dans d'autres poèmes en prose du recueil, Baudelaire s'intéresse à la vie parisienne et à la ville.
Quel regard le poète porte-t-il sur ce qui l'entoure ? (…)

I) Expression d'un paradoxe

A. L'éloge des fenêtres fermées B. Le regard du poète

II) Le travail du poète ou le poète au travail

A. L'application d'une théorie B. L'intérêt de la création pour le poète C. La création pour résoudre le désaccord entre le poète et le monde
La fenêtre est plus intéressante quand on la regarde du dehors que dans sa fonction première de délimitation d'un espace privé et d'ouverture sur la diversité du dehors (...)
I) Le regard du dehors, la vision au-dedans
II) Banalité de l'objet poétique et recréation poétique
III) Y a-t-il une leçon dans le poème ?
- Ce poème en prose Les Fenêtres présente sous une forme simple l'un des éléments essentiels de la poétique baudelairienne. C'est à partir d'une expérience quasi anecdotique – l'observation d'une vieille femme derrière sa fenêtre – que le poète dégage une des grandes lois de son esthétique. Un mouvement d'identification transporte son moi vers les autres et en retour, nourrit le moi baudelairien et l'aide à être pleinement (...)

I) La recherche de la simplicité

A. La simplicité du titre B. La fermeté de la composition C. Le registre didactique D. La simplicité dans les attitudes

II) Le rôle du travail poétique

A. Un renversement de perspective B. Un mouvement d'élargissement poétique C. Un mouvement en profondeur D. Un microcosme
A partir du XIXe siècle, le vers mesuré et la rime ne constituent plus des critères essentiels de l'écriture poétique. Ainsi, nombre de poètes se libèrent des contraintes formelles de la poésie

en relation

  • les fenêtres baudelaire
    1349 mots | 6 pages
  • Les fenêtres Baudelaire
    1284 mots | 6 pages
  • Les fenêtres baudelaire
    1104 mots | 5 pages
  • BAUDELAIRE FENETRE
    469 mots | 2 pages
  • Baudelaire - les fenêtres
    1617 mots | 7 pages
  • Baudelaire, les fenêtres
    745 mots | 3 pages
  • "Les fenêtres" baudelaire
    1917 mots | 8 pages
  • Les fenêtres baudelaire
    628 mots | 3 pages
  • les fenètres Baudelaire
    325 mots | 2 pages
  • "Les fenêtres" de baudelaire
    345 mots | 2 pages