Les figures de styles dans la publicité

1944 mots 8 pages
Les figures de styles dans la publicité :

La publicité :

A – Définition :
La publicité a comme beaucoup de communications persuasives le but de séduire. Elle se sert des moyens de communication pour promouvoir des produits, des services et l’image des marques.
La publicité existait du temps de l’Antiquité, où certaines pierres sculptées de Pompéi incitaient la clientèle à venir s’enivrer dans les tavernes de la ville. Cependant, la publicité moderne est née au XIXe siècle aux Etats-Unis : des hommes d’affaires avaient constaté que la meilleure façon d’atteindre les habitants de régions isolées était de leur envoyer des catalogues vantant leurs marchandises.
Avec le temps, les publicitaires ont mis au point l’art de convaincre et de nombreuses publicités utilisent des notions élémentaires de psychologie, faisant appel aux désirs et aux craintes de public. En outre, à mesure qu’elle devient plus sophistiquée, la publicité étend son champ d’action. Par exemple, des noms de marques sont glissées dans des films et sont ainsi promus par les acteurs ; certaines émissions ou événements sportifs sont aussi des supports de publicité.
La publicité peut être considérer comme un ensemble de moyens et de techniques dont le but est de faire acquérir où de développer une clientèle, et de construire l’image d’un produit ou d’une entreprise : la publicité est un outil économique particulier car il est tout entier consacré à une communication spécifique qui vise, non seulement à proposer un produit comme réponse à une demande, mais à faire naître la demande dont le produit est la réponse. B – Les formes de la publicité :
Toute publicité repose implicitement sur une théorie psychologique de l’homme acheteur, qui a évolué au fil du temps. On peut, de façon schématique, distinguer trois types de publicités, qui correspondent plus ou moins, à trois moments de son histoire : * La publicité mécaniste : Elle s’appuie sur les théories psychologiques du réflexe conditionné

en relation

  • La linguistique dans la publicité
    1040 mots | 5 pages
  • Analyse publicité puff daddy
    3489 mots | 14 pages
  • Indesign vs framemeker
    1623 mots | 7 pages
  • Analyse de cas rhétorique publicitaire
    867 mots | 4 pages
  • Est-ce qu'on peut parler d'une publicité paneuropéenne?
    21631 mots | 87 pages
  • Les fonctions du languages
    434 mots | 2 pages
  • Crest
    839 mots | 4 pages
  • L'art
    3945 mots | 16 pages
  • Dessin De Mode 1
    19136 mots | 77 pages
  • Art et pub
    4197 mots | 17 pages