Les fonctions du tragique

592 mots 3 pages
La tragédie est une oeuvre théâtrale lyrique dont l’origine remonte au théâtre grec. Elle s’oppose à la comédie par son sujet noble, grave et par son dénouement malheureux, de plus, au temps de la Grèce antique, on l’opposait au drame satirique.
Etymologiquement, le terme « tragédie » signifie littéralement « chant du bouc », mais le sens n’est pas clair (bouc essentiellement asssocié à Dionysos).

1) Les origines : La tragédie grecque

a)Une origine sacrée :
- La tragédie nait au Vème siècle avant J.-C. dans la Grèce antique.
Lors des fêtes dédiées à Dionysos, on donnait des représentations théâtrales.
- Les tragédies grecques étaient alors de véritables cérémonies, à la fois religieuses et civiques, et tous les citoyens y assistaient gratuitement.

b) La tragédie selon Aristote :
Dans La Poétique, Aristote définit la tragédie comme « l’imitation d’une action de caractère élevé et complète(...) dans un langage relevé d’assaisonnements(...), imitation qui est faite par des personnages en action,(....) et qui, suscitant pitié et crainte, opère la purgation propre à pareilles émotions représentant la terreur et la pitié(...) »

c) Une pièce récitée et chantée :
- La tragédie met en scène des acteurs portant des masques expressifs et des costumes imposants (Chaque comédien interprète plusieurs rôles) ainsi qu’un choeur de douze à quinze personnes conduit par un chef de coeur, le choryphée.
- La pièce est écrite en vers et l’action fait alterner les parties lyriques chantées et des parties récitées, dialoguées (à la manière d’un opéra).

2) Les caractéristiques de la tragédie classique

La tragédie renaît au XVIIe siècle pour connaître son apogée.

a) Des gens célébres :
La tragédie met en scène des personnages ilustres et de rang élevé. La tragédie se situe dans des temps reculés ou mythiques, dans l’Antiquité grecque ou romaine ( Horace de Corneille 1640), à l’époque biblique (Esther de Corneille 1689).

b) Des personnages héroïques :
Les

en relation

  • Le savoir scientifique
    2779 mots | 12 pages
  • Recherche
    1438 mots | 6 pages
  • Poésie lecteurs
    3516 mots | 15 pages
  • dissertation sur la tragédie
    1656 mots | 7 pages
  • Textes théoriques théâtre
    5329 mots | 22 pages
  • Le monologue
    1005 mots | 5 pages
  • Bérénice acte 5 scène 7, dernière tirade de bérénice
    844 mots | 4 pages
  • la tragedie classique
    603 mots | 3 pages
  • Princesse de clève
    632 mots | 3 pages
  • Le dénouement de la tragédie
    986 mots | 4 pages