Les fondements de la monnaie

8834 mots 36 pages
Les fondements de la monnaie

La monnaie est un instrument de paiement spécialisé accepté de façon générale par les membres d’une communauté en règlement d’un achat, d’une prestation ou d'une dette. Elle peut remplir trois fonctions principales : * la fonction d'intermédiaire dans les échanges ; * la fonction de réserve de valeur ; * la fonction d'expression d'unité de compte pour le calcul économique ou la comptabilité ;
Certains auteurs considèrent que la capacité d’éteindre des dettes et des obligations, notamment fiscales, constitue une quatrième fonction appelée « pouvoir libératoire » de la monnaie. Il faut aussi prendre en compte que la monnaie, à ses fondements, n’est pas nécessairement la monnaie métallique que l’on peut imaginer. Il peut aussi s’agir d’animaux, d’objets, et même d’humains, l’important étant que la confiance entre les échangistes soit toujours présente. Cette « monnaie-confiance » est toujours la marque de deux types de lien : horizontal, entre les échangistes, et vertical, entre la société conçue comme un tout et l’homme qui lui doit son existence en tant qu’individu.
Pourtant, dans la théorie économique orthodoxe, la monnaie n’est pas un construit, mais une donnée. Les néoclassiques placent en effet, dès le départ, les échangistes dans un univers social déjà structuré par un langage commun, celui des objets, au sein duquel l’homo economicus cherche avant tout à maximiser son utilité. Les individus sont atomisés, isolés, et ne se mettent pas en relation entre eux sauf dans le moment de l’échange, que la monnaie permet justement d’isoler dans le temps. Or, il s’agit d’une double erreur théorique : * Ils ne reconnaissent pas la puissance de la société sur les êtres et les choses * Ils tombent dans ce que Marx appelle le « fétichisme de la marchandise » : ils croient qu’à travers la monnaie et l’échange, ce sont les objets qui se mettent en relation entre eux, alors que la monnaie est dans les faits une forme qui

en relation

  • Note de dissertation
    1148 mots | 5 pages
  • L’optimalité de l’union economique et monétaire européenne à la lumière de la récente ‘crise de l’euro’
    2042 mots | 9 pages
  • principales monnaies
    1965 mots | 8 pages
  • L analyse de la monnaie chez les classiques
    2953 mots | 12 pages
  • Entreprises et marchés
    4817 mots | 20 pages
  • La monnaie un voile?
    1769 mots | 8 pages
  • Fdsgsfdgs
    17593 mots | 71 pages
  • Le fondement du capitalisme
    4038 mots | 17 pages
  • Economie monétaire
    915 mots | 4 pages
  • Etude transversales des courants de pensées économique
    2008 mots | 9 pages