Les français et le design

Pages: 7 (1582 mots) Publié le: 18 août 2011
http://www.trendsnow.net/2011/02/etude-les-francais-et-le-design.html

http://www.usineadesign.com/blog/etude-les-francais-et-le-design-entre-desir-et-frustration/126

Etude : " les français et le design : entre désir et frustration

Pour 7 français sur 10, les objets design sont beaux. Mais comment expliquer que ces mêmes personnes jugent à 55% que le design "n'est pas fait pour des genscomme eux"?
D'abord parce que design veut dire cher pour 9 personnes sur 10, voire "trop cher pour ce que c'est" pour les 3/4 d'entre eux. Ensuite parce qu'un objet design est perçu comme froid, parfois inutile, très loin des exigences de fonctionnalité et d'accord parfait avec leur intérieur que formulent les internautes.
Rares sont les enseignes de vente de mobilier design qui font mentir cesconstats. Pour 7 français sur 10, pouvoir personnaliser son meuble design le rend nettement plus chaleureux et attractif. Bénéficier de ce service à un prix raisonnable séduit 78% des français. L'Usine à Design a trouvé son public, composé en majorité de femmes !
Le design est perçu comme inaccessible ...
Constat marquant sur le design : 55% des français pensent que le design n'est pas pour desgens comme eux. Causes principales avancées : pas chaleureux (57% des français), trop cher pour ce que c'est (76%), objet d'art - donc inaccessible (60%).
Autres explications annexes : l'univers des grands designers est confidentiel (seul Stark et Nouvel dépassent une notoriété assistée de 50%), donc assimilé à un milieu d'artistes, inaccessible.
... mais majoritairement jugé "beau".
69% desfrançais déclarent trouver les objets design "beaux".
Le design n'est pas un critère d'achat en soi
4 critères forts : plus de 95% des français cherchent "un produit qui ira bien chez eux" et sont très attentifs à la qualité, la fonctionnalité et le prix. Accorder les produits design à ces critères de choix semble le meilleur moyen de faire descendre le design de son piédestal.
A l'inverse, lestendances, marques ou designers de mobilier ou de décoration ont une importance très faible dans la décision d'achat des consommateurs.

L'acheteur de mobilier cherche un conseil, un accompagnement.
Succès des enseignes "physiques" spécialisées : magasins spécialisés grand public (74% des répondants se tournent vers eux) et magasins indépendants (38%).
Hypermarchés à la traîne : lesdistributeurs de type hypermarchés sont nettement moins fréquentés avec 22% des répondants.
Un besoin de conseil : l'achat de mobilier est un achat réfléchi pour 82% des français (contre 32% d'achats coup de coeur). Cela explique ce besoin de distributeurs spécialisés, qualifiés, très différents des enseignes généralistes.
Internet en devenir : Internet est largement utilisé pour s'informer avant l'achat,mais choisi fréquemment pour l'achat final par seulement 18% des répondants. En revanche, 35% des répondants déclarent avoir l'intention d'acheter un meuble ou objet déco sur internet dans les 12 mois à venir. L'enjeu pour les e-commerçants va donc être de rapprocher le plus possible l'expérience d'achat en ligne de l'expérience "physique" pour convaincre les indécis.
Pour donner ces conseils,certains ont plus de poids que d'autres
Pouvoir de prescription de la presse : 18% des répondants achètent fréquemment des meubles ou de la déco après les avoir vu dans des articles, magazines, etc ..., contre seulement 6% qui achètent après avoir vu un produit chez quelqu'un d'autre et 5% qui se décident sur les conseils d'amis ou de connaissances.
La personnalisation comme une réponse
Freins àl'achat cités plus haut : prix trop élevé, mauvaise qualité, pas assorti avec son intérieur, pas adapté à l'usage souhaité.
Freins exprimés par les français : trop cher (85%), dimensions pas adaptées (50%), produit qui n'avait pas l'air de bonne qualité (39%), couleurs et matières souhaitées non disponibles (34%).
Si l'on se conforme à des niveaux de prix et de qualité raisonnables, la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse : le design français comme parti pris des objets ? benoit heilbrunn
  • designer
  • Design
  • Design
  • Design
  • Design
  • Le design
  • Design

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !