Les générations : litterature maghrébine de langue française

Pages: 8 (1919 mots) Publié le: 13 septembre 2013
Les générations littéraires

Avant 1945
C'est en Algérie que la première génération se manifeste à travers des essais et des romans à thèse. Si M'Hamed Ben Rahal aurait écrit, en 1891, la première nouvelle en langue française. Le premier roman, en 1920, est de Ben Si Ahmed Bencherîf (1879-1921) et s'intitule Ahmed Ben Mostapha, Goumier. Il faut aussi citer les noms de Abedelkader Hadj Hamou(1891-1953), Chukri Khodja (1891-1967), Mohammed Ould Cheikh (1905-1938), Aly El Hammamy (1902-1949), Rabah Zenati (1877-1952), Djamila Debèche (née en 1926) et Marie-Louise-Taos Amrouche (1913-1976). Jean Amrouche (1906-1962) se détache sans conteste et donne à la littérature algérienne et maghrébine de langue française ses premiers poèmes nourris de spiritualité et de recherche des repèresidentitaires. On ne trouve pas l'équivalent de cette génération en Tunisie, devenue protectorat français par le traité du Bardo en 1881 et par la convention de La Marsa en 1883, ni au Maroc, devenu protectorat français en 1912. Ces deux pays recouvrant leur indépendance en mars 1956, leur histoire coloniale est beaucoup plus brève que celle de l'Algérie.

Après 1945

En Kabylie, trois écrivainsinscrivent leur région au cœur d'une nation à naître et d'un pays en souffrance ; Malek Ouary, mais surtout Mouloud Feraoun (1913-1962 ; Le Fils du pauvre, Les Chemins qui montent, Journal) et Mouloud Mammeri (1917-1989 ; La Colline oubliée, Le Sommeil du juste).

A l'Ouest, Mohammed Dib (né en 1920) fait vivre avec réalisme des personnages du petit peuple des villes et des campagnes dans satrilogie, Algérie. Conjointement, son texte est habité par un verbe poétique où lyrisme et inspiration ancestrale s'unissent dans un rêve d'avenir : L'Incendie (publié pendant l'été de 1954) est une métaphore prémonitoire.

Malek Haddad (1927-1978) et Kateb Yacine (1929-1989), à l'Est du pays, achèvent de donner toute sa dimension spatiale au roman algérien. Nedjma, roman où la quête du passé, l'amouret le mythe de l'origine favorisent, par une écriture nouvelle, la recherche d'un Maghreb qui doit surgir des chaos de l'histoire. Assia Djebar (née en 1936), enfin, entame son itinéraire de création par un récit très controversé avec La Soif.

Sensiblement à la même période, Albert Memmi (né en 1920) inaugure l'expression littéraire tunisienne en langue française par son roman autobiographique,La Statue de sel, et son essai, Portrait du colonisé. Au Maroc, Ahmed Sefrioui publie Le Chapelet d'ambre (1949). Mais c'est Driss Chraïbi (né en 1926) qui s'impose avec éclat avec son autobiographie iconoclaste, Le Passé simple (1954), où il enfreint l'obligation de réserve tacite sur les tares de la société colonisée.

Tous ces auteurs qui sont reconnus aujourd'hui comme les classiquesmaghrébins partagent deux préoccupations et les ont traduites, différemment, dans leurs fictions : la description sensible de communautés méconnues ou mises à l'écart ; l'affirmation d'une humanité autre avec laquelle le colon doit désormais compter. Quant aux œuvres adaptées du patrimoine traditionnel, elles répondent à ce même souci d'affirmer une existence culturelle sans lien avec la domination (pourl'Algérie, Saadeddine Bencheneb, 1907-1968, Mostefa Lacheraf, né en 1917, Mouloud Feraoun et Mouloud Mammeri ; pour le Maroc, Ahmed Sefrioui, Elisa Chimenti ; et, pour la Tunisie, Mahmoud Aslan).

Après 1962

Les indépendances, dont on pensait qu'elles mettraient un terme à l'expression littéraire en langue française, la voient au contraire non seulement perdurer et s'enrichir en Algérie, maisse déployer au Maroc et en Tunisie. En Algérie, la guerre de libération a fait exploser des expressions poétiques multiples dont la plupart s'effacent, la paix revenue. Les poètes poursuivent leur aventure solitaire en tentant le partage avec ces "citoyens de beauté" que Jean Sénac (1926-1973) veut imposer au réel par la force de ses mots. Par ses œuvres (Le Soleil sous les armes, Matinale de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la littérature maghrébine d'expression française
  • La littérature maghrébine d'expression française
  • La littérature maghrébine d'expression francaise
  • Littérature maghrébine d'expression française
  • La littérature maghrébine d'expression française
  • Littérature maghrébine d'expression française
  • La littérature maghrébine d'expression française
  • Les étapes de la littérature maghrébine d'éxpression française

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !