Les gladiateurs

529 mots 3 pages
Les gladiateurs

Introduction

Les gladiateurs étaient des combattants professionnels qui se battaient entre eux ou contre des fauves, à l'origine pour honorer la mémoire d'un mort, puis de plus en plus pour le divertissement du public.
Ils étaient la plupart du temps de simples esclaves. Certains ont eu la chance de survivre aux combats de l’arène et sont parvenus à obtenir l’épée de bois, symbole d’une liberté retrouvée. Les autres, les plus nombreux, ont perdu la vie au cours d’un affrontement sans gloire.
Ces gladiateurs, adorés quand ils se battaient avec courage et intelligence, détestés quand ils donnaient une mort trop rapide, n’ont laissé d’eux que les surnoms qu’ils s’étaient choisis pour effrayer l’adversaire: Tigris (le tigre) Ferox (le féroce) Léo (le Lion)

Les Ludus

Les Ludus étaient des camps d’entrainement (écoles) pour gladiateurs. Ils apprenaient le maniement des armes, l’endurance, l’art d’esquiver. Ils étaient traités tres durement ( ils dormaient sur des paillasses, mangeaient de la bouillie ). Cependant on leur faisait des massages pour entretenir leurs muscles. Leurs armes d’entrainement étaient beaucoup plus lourdes que celles qu’ils utilisaient pour les vrais combats. Leurs casques étaient tres lourds et ne leur donnaient pas un tres bon champ de vision.

Les combats

Les combats avaient lieu dans un amphithéâtre et pouvaient durer la journée entière. À Rome, les gladiateurs venaient saluer l'empereur de la phrase rituelle : "Ave Caesar, morituri te salutant" ce qui signifie "Salut César, ceux qui vont mourir te saluent". Les affrontements se déroulaient dans une atmosphère souvent passionnée, et les spectateurs engageaient généralement des paris. Le vaincu, s'il n'était pas tué, s'en remettait au public : étendu sur le dos, il levait la main gauche pour demander grâce. Le vainqueur se retournait alors vers la foule, qui rendait son verdict : le pouce en l'air signifiait la grâce, le pouce tourné vers le sol, la mort.

en relation

  • Gladiateurs
    1144 mots | 5 pages
  • Gladiateurs
    423 mots | 2 pages
  • Les gladiateurs
    1199 mots | 5 pages
  • Les gladiateurs
    2005 mots | 9 pages
  • Gladiateurs
    662 mots | 3 pages
  • Les gladiateurs au Colisée
    6598 mots | 27 pages
  • Les différends gladiateurs
    1586 mots | 7 pages
  • Les esclaves gladiateurs
    2756 mots | 12 pages
  • Les conditions du gladiateurs
    407 mots | 2 pages
  • les armes des gladiateurs
    453 mots | 2 pages