Les hommes s'associent-ils que par intérêt?

Pages: 7 (1692 mots) Publié le: 15 avril 2011
La notion de société désigne tout groupement d'individus, dépendant les uns des autres. Si l'on s'en tient à cette définition, il est possible de parler de société animale. Or, le terme « société » désigne la majeur partie du temps, des groupements humains, caractérisés par leurs dynamismes, leurs capacités à évoluer et à changer. Quand on parle de société, il est inévitable de faire intervenirla notion d'individu, et de la place de chaque individus dans cette société. On a alors deux formes de sociétés. D'un côté, les sociétés basées sur l'intérêt personnel, sur le bénéfice que fait chaque individu en ayant participé à l'effort commun, et de l'autre côté, les sociétés où l'intérêt commun est visé, et non l'intérêt individuel. On peut alors se demander ce qu'est une société? De quelassociation résulte-t-elle? Une société naît-elle pour l'intérêt commun ou naît-elle pour l'intérêt égoïste de chaque individu? Pourquoi et comment les hommes s'associent-ils?

On peut considéré qu'il existe plusieurs sorte de société: les sociétés civiles, les sociétés politiques, mais aussi les sociétés familiales qui sont des société à l'intérieur de la Société. La familles est donc une sociéténaturelle car elle est constituée des êtres qui nous sont naturellement et biologiquement relié. Dans cette association familiale, on cherche à la fois l'intérêt individuel et de l'intérêt commun de chaque membre de cette société familiale. Intérêt qui au final seront eux même l'intérêt d'un plus grande société. En effet, chaque homme appartient à plusieurs société, allant de la plus vaste à laplus sélective: du monde à la famille.
Certes la société familiale est la première société, la plus naturelle en soit. Mais n'y-t-il pas d'autres formes de société qui seraient elles aussi naturelles?
L'homme est un animal parlant, c'est un caractère culturel de l'homme (chaque culture ayant sa propre langue). De plus, la culture est un des caractères spécifiques et naturels de l'homme. Or,d'après Lévi-Strauss, le langage est l'échange le plus essentiel, car c'est lui qui permet par la suite les autres échanges. Pour Levi Strauss d'ailleurs, s'associer, c'est échanger. On ne peut pas prendre cela pour du hasard! Aristote utilise cette idée quand il dit dans (tx p 407) que l'homme est naturellement voué à la société, ce n'est pas un artifice, et ce n'est pas l'homme qui a un jourdécidé de faire société. Il n'est alors pas question de s'associer pour l'intérêt commun ou pour l'intérêt individuel de l'homme. Il justifie sa thèse en expliquant que l'homme est un animal politique. Il concède que certes, les animaux ont eux aussi une voix. Mais cette voix ne leurs permet d'exprimer que leurs sentiments et non leurs pensées, et que même si les animaux se réunissent et vivent souventen groupe, l'homme est lui un être politique à un degré supérieur, car il peut exprimer ces pensées. En clair, c'est dans la cité (ou la polis) que l'homme se réalise pleinement.

Ainsi donc il existe des société naturelles qui s'imposent à l'homme. Du fait qu'il possède le langage et la raison, mais aussi du fait de l'origine même de l'homme, c'est à dire de ses ancêtres. Mais la société nepeut-elle pas venir autrement que naturellement à l'homme? Peut-elle alors avoir des intérêts différents?

Il existe plusieurs formes de société, les une assez différentes des autres. Mais toute ayant un point commun: l'État. Mais on sait aussi que vivre en société, c'est vivre en interdépendance avec ces semblables. Autrement dit, la meilleure des sociétés devrait être une société qui satisfaità la fois les intérêts individuels des individus et les intérêts collectifs qui sont bénéfiques à la société. Mais ces intérêts communs ne sont pas naturel à l'homme. C'est donc en imposant à chaque homme les même lois au même moment que les hommes accepteront ces lois qui réfrène leurs libertés. Or, si les hommes ne vivent en société que par intérêt égoïste, ce principe d'égalité ne serait...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les hommes ne vivent ils en société que par intérêt ?
  • Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ?
  • Les hommes ne vivent-ils ensembles que par intérêt ?
  • Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ?
  • Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ?
  • Les hommes ne vivent ils en société que par intérêt ?
  • Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ?
  • Les hommes vivent ils en société que par intérêt

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !