Les iinfections osteo-articulaires

Pages: 8 (1810 mots) Publié le: 21 octobre 2012
LES INFECTIONS OSTEO-ARTICULAIRES

LES ARTHRITES SEPTIQUES

Définition : prolifération intra articulaire d’un micro-organisme, exclue les arthrites réactionnelles et les arthrites post-infectieuses où le germe ne se développe pas dans l’articulation

Arthrite septique = urgence thérapeutique

MODE DE CONTAMINATION DE L’ARTICULATION :

VOIE HEMATOGENE : la plus fréquente, ported’entrée à rechercher : - foyer infectieux cutané, dentaire, urologique, digestif… - geste chirurgical urologique, digestif, dentaire…

INOCULATION DIRECTE : - traumatique : plaie, fracture ouverte - iatrogène : infiltration intra articulaire (surtout corticoïde), chirurgie : prothèse articulaire++

GERMES RESPONSABLES :

- Staphylocoque le plus souvent (>60%) : S. aureus, surtout voie hématogène, S.epidermidis, surtout inoculation directe,

- Bacilles gram négatifs (20%) : porte d’entrée surtout digestive ou urinaire : E. coli, pyocianique, klebsielle, enterobacter,

- Streptocoque (10%) : infections ORL, dentaire, cutanée

- Autres germes plus rarement, plus volontiers sur terrain particulier : brucella melitensis, neisseria gonorrhoae, candida albicans

TERRAIN :

FACTEURSFAVORISANTS, présents dans la moitié des cas :

- généraux : diabète, alcoolisme, corticothérapie, immunodépression, insuffisance rénale ou hépatique sévères, toxicomanie

- locaux : corticothérapie locale, arthrose, polyarthrite rhumatoïde, prothèse articulaire

• LES ARTHRITES SEPTIQUES A GERMES BANALS

SIGNES CLINIQUES

Signes locaux :

- Mono-arthrite aigue d’apparitionbrutale le plus souvent: grosse articulation des membres inferieurs le plus souvent surtout genou, douleur intense de caractère inflammatoire diurne et nocturne, non soulagée par le repos, impotence fonctionnelle majeure, articulation rouge, chaude, gonflée avec épanchement articulaire, mobilisation articulaire quasiment impossible du fait de l’intensité de la douleur

- Parfois mono-arthritesubaigüe notamment si infection décapitée par une antibiothérapie

- Exceptionnellement Oligoarthrite atteinte de quelques articulations si facteurs favorisants multiples (diabète, corticothérapie, immunodépression…)

Signes généraux

Le syndrome infectieux est constant dans les arthrites à germes banals :- fièvre élevée – frissons - adénopathies satellites à la racine du membreBIOLOGIE STANDARD

- NFS : hyperleucocytose à polynucléaires neutrophiles

- VS augmentée

- CRP augmentée précocement, habituellement supérieure à 100

SIGNES RADIOGRAPHIQUES

- Radiographies normales au début ou épaississement des parties molles

- après 10 à 15 jours déminéralisation épiphysaire

- après 3 à 4 semaines : pincement interligne puis érosionsarticulaires = lésions articulaires irréversibles

Au total : retard d’expression radiologique, le diagnostic doit être précoce avant l’apparition des signes radiologiques

SCINTIGRAPHIE

- permet de détecter une arthrite septique profonde ne permet pas de détecter une synovite septique au début, résultats non spécifiques

IRM

- peut objectiver précocement une synovite (septique), avantapparition des signes ostéo-articulaires mais accès à l’IRM en urgence très limité en pratique, au total : imagerie peu contributive pour un diagnostic précoce

EXAMEN DU LIQUIDE SYNOVIAL

La ponction de l’articulation est indispensable en urgence +++, le liquide est d’aspect trouble, voire puriforme - augmentation des leucocytes supérieure à 2000/mm3 (souvent 50000/mm3) - avec plus de 80% depolynucléaires neutrophiles, examen direct et mise en culture pour identifier le germe, antibiogramme pour sensibilité aux antibiotiques

RECHERCHE DE GERME également de façon systématique par :

- 3 hémocultures, + hémoculture si pic thermique ou frissons + hémoculture 1h après la ponction

- ECBU

- prélèvements au niveau d’une porte d’entrée

DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • ATB Infections Osteo Articulaires
  • Ue 2.7 dégénérescence ostéo-articulaire
  • Radiologie ostéo-articulaire normale de l'enfant
  • osteo
  • Ostéo
  • Ostéo
  • bilan articulaire
  • Physiologie articulaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !