Les institutions athéniennes

Pages: 9 (2021 mots) Publié le: 8 décembre 2010
Les institutions athéniennes

I. Institutions administratives et politiques

A. L’Ecclésia
L’Ecclésia est l’assemblée du peuple athénien. Seuls les citoyens y participent, elle se réunissait sur l’agora jusqu’à Clisthène puis sur la Pnyx environ 40 fois par an. Il y avait entre 30 000 et 45 000 citoyens cpdt il semble que seuls 6 000 étaient présents aux séances régulièrement. Au IVèmesiècle, face à un absentéisme croissant, création du misthos ecclésiastikos (= indemnité de présence).
/!\ citoyen :pour être citoyen il faut être de sexe masculin, avoir 18 ans, être fils de citoyen ( père citoyen et que la mère soit née d’un fils de citoyen), avoir été présenté à la phratrie et être inscrit sur les liste de dèmes. Les citoyens sont divisés en classe censitaires, en fonction dusystème établi pas Solon (pentacosiomédimnes, hipparques, zeugites, thètes)
Fonctions de l’Ecclésia :
- législative (lois et décrets) : elle se prononce sur des projets proposés par des citoyens ou des magistrats qui ont été transmis auparavant à la Boulè (c'est la probouleuma)
- élective : élire ou confirmer dans leurs charges les magistrats qui doivent rendre compte de leurs actions devantl’Ecclésia.
- exécutive : décider les orientations de politique extérieure et délibérer sur les questions concernant l’approvisionnement de la cité, les finances
- judiciaire : juger les accusations de haute trahison et prononcer l’ostracisme (empêcher toute éventualité d’un retour à la tyrannie)
/!\ ostracisme : manifestations typiquement démocratique. C’est la capacité qu’a le peuple de choisirentre deux politiques et écarter un pouvoir personnel (ce qui revient à s’opposer à la tyrannie), une manière pour le peuple de contrôler la circulation du pouvoir. Cette procédure prive un citoyen de ses droits politiques et le contraint à l’exil pendant dix ans. Elle vise ceux qui par leur prestige peuvent être susceptible d’établir un pouvoir personnel. Il faut que 6 000 personnes soientprésentes pour la prononcer et le vote se fait à bulletin secret.

B. La Boulè 
Elle siège au Bouleutèrion à L’Agora, c’est le conseil chargé d’assurer la permanence de la vie démocratique. Le démos délègue une partie de son pouvoir à ce corps représentatif.
Il y a 500 bouleutes, 50 par tribu (il y a donc 10 tribus). Ils sont tirés au sort parmi les candidats de chaque dèmes, et n’importe quelcitoyen de chaque dème peut l’être (il n’y a pas de restrictions de cens, seule une restriction d’age : 30 ans minimum)
C’est un magistrature considérée comme telle donc rétribuée par le misthos bouleutikos.
On peut être bouleute deux fois dans sa vie pas plus.

Fonctions de la Boulè :
-examiner les propositions de lois faites par les citoyens et les magistrats à l’Ecclésia (mettre en forme etprésenter un avant-projet ou probouleuma qui sera voté à l’Ecclésia. Les décrets commencent toujours par cette formule rituelle : « Il a plut à la Boulè et au peuple… », elle partage donc avec le peuple la souveraineté, et elle est d’ailleurs amenée à prendre des décisions urgentes qui ne sont alors pas soumises au vote populaire.
-contrôle étroit sur l’ensemble des magistrats et dochimasie (=examen des futurs bouleutes)
-contrôle les finances de l’état ; ventes publiques et biens confisqués ; rentrée d’impôts et dépenses (des travaux d’architecture ou des sanctuaires)

Les 500 conseillers travaillent à tour de rôle, chaque prytannie ou mois, par groupe de 50. Les prytanes dressent l’ordre du jour, convoquent la Boulè, gardent la cité de nuit comme de jour et logent dans un édificequi leur est imposé.
A la tête des prytanes, se trouve un épistate de prytanes qui change toutes les 24 heures. Il est tiré au sort chaque jour parmi les prytanes et ne peut exercer cette fonction qu’une fois. Tout citoyen athénien a des chances sérieuses d’être désigné comme prytane dans sa vie. Son pouvoir diminue au IV siècle, face à celui de l’Ecclésia.

C. Les magistrats
Très...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La participation du citoyen aux institutions et à la vie de la cité : fondement de la démocratie athénienne au Vème...
  • La citoyenneté athénienne
  • Le citoyen athénien
  • la comédie athénienne
  • Democratie Athénienne
  • Démocratie athénienne
  • La démocratie athénienne
  • La democratie athenienne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !