Les intendants

3095 mots 13 pages
B) La réalité du pouvoir.

L'autre obstacle majeur à l'arbitraire du roi. La France de l'ancien régime n'avait rien d'unitaire ou d'unifié :

· pays composé de multiples langues. Le français en tant que langue officielle ne s'imposera que très tard (XVIIIème siècle).

· Pays immense pour l'époque : la plupart des régions, des provinces vivent repliées sur elles mêmes, cloisonnées et dans ce pays règne un désordre administratif constant.

· Les circonscriptions se chevauchent, se mélangent. Les agents du roi sont nombreux dans le pays, mais leurs fonctions sont souvent mal définies. Le roi est donc souvent mal renseigné, mal obéit.

· Les difficultés de communication font qu'un ordre met en moyenne 8 à 10 jours pour faire Paris-Bayonne, donc les ordres et nouvelles ne circulent pas vite.

· La France à l'époque est un pays où les poids et mesure se sont jamais unifiés et varierons d'une région à l'autre jusqu'à la Révolution.

· Le français « moyen » se trouve également protégé grâce à l'énormité de la population (26 millions de français en 1789), ce qui permet de se fondre dans la masse, avoir un certain anonymat.

C) Les critiques.

Il y a critique du pouvoir car dès l'ancien régime, la France va créer, susciter des théories, critiques contre la monarchie absolue.
La 1ère de ces critiques apparaît au 16ème siècle avec les monarchomaques : littéralement ceux qui combattent le monarque. Il s'agit essentiellement de penseurs soit protestants, soit ultra catholiques (période de guerres de religions) qui considéraient comme légitime la révolte contre un roi se comportant en tyran et ne respectant pas la loi divine. Cela aboutira à l'assassinat d'Henri III en 1589, et d'Henri IV en 1610.
Au 17ème siècle, il y a la Fronde. C'est la période de la minorité de Louis XIV. Tout à la fois les nobles, mais également parlementaires, hommes de loi ont prétendus jouer un rôle dans le gouvernement du royaume.
Au 18ème siècle, il y a le mouvement de la

en relation

  • Les intendants
    1273 mots | 6 pages
  • Intendant des finances
    521 mots | 3 pages
  • Un jugement des intendants
    1761 mots | 8 pages
  • Comission intendant
    3051 mots | 13 pages
  • Les intendants du roi au xviiième
    2012 mots | 9 pages
  • Le rôle d'un intendant
    886 mots | 4 pages
  • Dissert Commission intendant
    542 mots | 3 pages
  • Les intendants sous louis xiv.
    1405 mots | 6 pages
  • Commentaire de texte - necker à propos des intendants de généralité
    2951 mots | 12 pages
  • Commission d'intendants
    813 mots | 4 pages