Les journalistes et le pouvoir

596 mots 3 pages
LES JOURNALISTES ET LE POUVOIR

Avant de développer les idées principales, je commencerai par vous faire remarquer le sens symbolique du titre « les journalistes » et le « pouvoir ».

Ces deux termes relevant de deux domaines particuliers et très différents sont pourtant liés :
· Domaine journalistique,
· Domaine politique.
En effet, s’il est bien certain que les médias ne sont pas sans influence sur le cours de nos sociétés, il existe bel et bien une « confusion » entre le « Pouvoir des médias et le « Pouvoir des journalistes ».
C’est la raison pour laquelle différencier les médias et les journalistes est essentiel.

Journaliste :
Un journaliste est une personne dont l’activité professionnelle est le journalisme.
Son travail consiste principalement à recueillir des informations sur un évènement de l’actualité ou sur un sujet particulier, écrire des articles, publier des reportages sur différents supports (audio, vidéos, écrits, photos) en interrogeant spécialistes ou témoins.

On parle de rédacteur pour le journaliste qui rédige des articles de presse, de reporter quand il rapporte des faits dans l’objectif d’informer le public, de chroniqueur ou de critique quand ses articles sont spécialisés dans un domaine particulier (dramatique, musical, art), d’éditorialiste (ou de billettiste) s’il doit mettre en avant son opinion ou celle de sa rédaction.

Autant de fonctions parfois méconnues, mais tout aussi importantes dans la profession.

On parle aussi de journaliste d’investigation, lorsque celui effectue une enquête plus approfondie sur un sujet donné.
Et bien entendu d’autres personnes, même si elles n’ont pas pour rôle d’écrire les articles à proprement parler, travaillent au sein de la rédaction d’un média et on également le statut de journaliste : secrétaire de rédaction, éditeur, maquettiste, dessinateur,…
Les filières sont innombrables
(comme cité plus haut), le journaliste met en avant son opinion ou celle de la rédaction.

en relation

  • LyceePARDAILHAN
    1573 mots | 7 pages
  • la revue
    7368 mots | 30 pages
  • Ppp journalisme
    4995 mots | 20 pages
  • Oihbo
    1916 mots | 8 pages
  • Fiche de lecture les nouveaux chiens de garde de serge halimi
    1526 mots | 7 pages
  • La déontologie
    1670 mots | 7 pages
  • Scandale watergate
    2002 mots | 9 pages
  • word
    2784 mots | 12 pages
  • aps loisigros
    1855 mots | 8 pages
  • Le journalisme
    1928 mots | 8 pages