Les magistratures de la République Romaine

Pages: 7 (1709 mots) Publié le: 3 novembre 2014
Dissertation : Les magistratures de la République romaine
Selon Montesquieu « les lois de Rome avaient sagement divisé la puissance publique en un grand nombre de magistratures, qui se soutenaient, s’arrêtaient et se tempéraient l’une et l’autre ». La République désigne le concept selon lequel l’Etat devient l’affaire du peuple. De plus, le terme "magistrature" désigne l'ensemble des juges etdes représentants du ministère public qui sont investis par le pouvoir exécutif de la mission de rendre la justice. Par conséquent, les magistratures ont été créées pour subvenir aux besoins de la société. La République Romaine commence en 509 av. JC et prend fin en 27 av. JC. Ce régime s’installe après la chute de la Monarchie, lorsque l’Aristocratie Patricienne s’empare du pouvoir grâce à uneinstabilité politique due à une crise économique et sociale. Les Magistratures forment l’élément essentiel de la constitution républicaine, avant le Sénat et le peuple : c’est par elles que Cicéron commence son De Legibus, célèbre traité de droit constitutionnel. Souvenir de la Royauté, les magistrats sont toujours restés le fondement de l’Etat. En l’absence d’une constitution écrite, lesmagistratures sont apparues au rythme des besoins qui les firent créer. Ces dernières, répondent aux principes communs d’élection, annualité, collégialité, hiérarchie et spécialisation. Les magistratures sous la République Romaine ont donc pris une place décisive pour la société romaine de 509 à 27 av. JC, mais comment étaient-elles organisées ? Il est donc nécessaire d’étudier l’organisation decelles-ci pendant cette période (I), mais aussi les diverses magistratures qu’il y avait (II)
L’organisation des Magistratures de la République Romaine
Ils existent plusieurs magistratures, comme les pro-magistratures qui sont électives et annuelles (A), mais aussi les Potestas avec la collégialité et la hiérarchie (B).
Les pro-magistratures
Les pro-magistratures étaient alors au nombre de deux :il s’agissait de la charge de proconsul et de propréteur (cette dernière ne fut instaurée que sous l’Empire)
Les proconsuls étaient les gouverneurs des provinces romaines, et recevaient parfois la mission d’achever une conquête. Le pouvoir qu’ils possédaient était de type consulaire, et les proconsuls étaient choisis parmi d’anciens consuls ou d’anciens préteurs. A la fin de la république, afind’éviter les dérives, il fut décidé qu’un laps de temps de cinq ans était nécessaire entre l’attribution de la charge de consul et celle de proconsul.
En ce qui concerne les élections, le magistrat organisant l’élection (les consuls pour toutes les magistratures proprement dîtes ; les tribuns pour les tribuns et les édiles de la plèbe) a d’abord joui d’un quasi-monopole de présentation (deuxcandidats par poste). C’est la proclamation consulaire (renuntiatio) du choix populaire qui vaut désignation de l’élu et non la manifestation elle-même de la volonté de l’Assemblée. Le choix du peuple ne fit jamais du magistrat un mandataire ou un délégué des comices. D’où aucun pouvoir de destitution au profit du peuple. Des conditions rigoureuses d’éligibilité (âge, respect du cursus honorum) etles contraintes sociales (appui familiaux, ressources financières, dévouement d’une clientèle)
L’annualité remonte aux origines de la République. Elle sera de principe pour toutes les magistratures à l’exception du dictateur (six mois), des censeurs (dix-huit mois), de l’interroi (cinq jours). Il y a donc une rotation rapide qui borne impérativement l’œuvre de chaque magistrat. La règle del’annualité subit des entorses variées à mesure que les hauts commandements et les provinces se multipliaient. Certains sont restés plusieurs années de suite tel que Claudius Marcellus, déjà nommé, entre ses consulats et leurs prorogations cumulées, détint l’Imperium, consulaire et proconsulaire, neuf ans de suite. Et Scipion l’Africain, dix-huit ans sans interruption (211-194).

Potestas : la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la magistrature dans l'empire romaine
  • La république romaine
  • Republique romaine
  • République romaine
  • La republique romaine
  • la république romaine
  • La république romaine
  • Republique romaine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !