Les minorités religieuses de 1685 à 1789

Pages: 13 (3036 mots) Publié le: 14 janvier 2014












Les minorités religieuses de 1685 à 1789



Introduction :


Dés la naissance de la monarchie le roi est considéré comme élu de Dieu. Sous l’Ancien régime, les pleins pouvoirs accordés au roi et la considération de la France comme la fille ainée de l’Eglise catholique donnent à cette dernière une place prépondérante. Mais qu’en est-il alors des autres religions ?On parle de « minorités religieuses », quel est le sens que l’on donne à cette expression ? Dans ce contexte, minorité serait synonyme d’intolérance, pourtant ces croyances ne sont pas toujours minoritaires quantitativement.
J’ai choisi de limiter mon étude aux cas des protestants et des juifs puisqu’ils sont les plus pertinents et les plus représentatifs du sort que l’on accordait auxminorités religieuses dans la France de l’Ancien régime. Le protestantisme nait lors de la Réforme, il s’oppose au catholicisme par sa vision du salut, du purgatoire et des cultes et rites. La religion n’est donc pas nouvelle au XVIIème siècle et a déjà connu des barrières à sa diffusion notamment avec la Contre-Réforme, mais son parcours prend une nouvelle tournure lorsque en 1685, l’édit de Nantes1,apportant liberté de conscience et droits civiques aux protestants, est révoqué. Quant aux juifs, ils restent toujours l’exemple emblématique de l’exclusion de la société ; en 1615, ils sont une nouvelle fois chassés du royaume par Louis XIII.
La présence et les manifestations du protestantisme et du judaïsme dans une France qui ne tolère que le catholicisme nous amène à nous poser la questionsuivante : quelle place la France catholique accorde-t-elle aux minorités religieuses de 1685 à 1789? Un plan chronologique nous permettra d’insister sur l’évolution des statuts des protestants d’une part et des juifs d’autre part.
Nous nous intéresserons d’abord la place minimale qu’occupent les deux croyances sous le règne de Louis XIV. Ensuite, nous verrons que sous Louis XV de nouveauxfacteurs pousseront certains français à l’intolérance. Enfin, nous présenterons la place que les Lumières ont accordé aux protestants et aux juifs.
I Louis XIV : la volonté d’un Etat exclusivement catholique


A La révocation de l’édit de Nantes et ses conséquences

Dans la France de l’ancien régime, les protestants ne sont pas intégrés, le Clergé très puissant dans le royaume ne peut admettrela présence d’une autre forme de chrétienté. De plus, le roi de droit divin doit sa place à Dieu selon la religion catholique, il ne doit donc en aucun cas accepter la diffusion du protestantisme. Pourtant en 1683, l’édit de Nantes est toujours en vigueur et les nouveaux convertis ont espoir d’améliorer leur statut. Cette année-là, plusieurs pasteurs se rassemblent et avec l’avocat Brousson, ilsréalisent une requête pour le roi. Mais la demande, condamnée par le marquis de Ruvigny, député des églises protestants, n’aboutira pas. Au contraire cette demande et la diffusion des rites protestants amènera Louis XIV à prendre une décision radicale : la révocation de l’Edit de Nantes.

C’est en 1685, que le roi Soleil rédige l’édit de Fontainebleau ; le culte des réformés est alors interdit2,les pasteurs doivent se reconvertir sous peine d‘être chassés du royaume, les temples protestants sont détruits, écoles sont fermés et les tentatives d’émigration sont punis par des envois aux galères.
La réaction des protestants ne se fait pas attendre, l’une des premières conséquences directes de la publication de l’édit est l’exil des nouveaux convertis. 150 000 à 200 000 protestantssurtout du Nord où habitant à proximité des frontières partent se réfugier dans les pays voisins plus tolérants. Les pays « accueillants » sont l’Angleterre, la Suisse( qui sert surtout de lieu de passage), les Provinces-Unies et l’Allemagne mais également des pays plus lointains tels que l’Amérique du Nord ou l’Afrique du Sud. Les exilés ont conscience que cette situation est provisoire et espèrent...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • typologie des minorités linguistiques et religieuses dans le monde arabe
  • La France de 1789 à 1870
  • Le parlement de 1789 a 1848
  • Le tribunal de cassation de 1789 a 1815
  • La monarchie et les français de 1789 à 1792
  • L'homme a-t-il besoin de croyances religieuses ?
  • L'histoire constitutionnelle de 1789 a 1870
  • Les régimes politiques de 1789 à 1799

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !