: Les modèles théoriques de la variabilité des taux de change

515 mots 3 pages
1 : Les modèles Keynésiens du type Mundell-Fleming.

Les modèles macro-économiques d’analyse de variabilité du taux de change sont de ce type. En effet selon ces modèles, la dynamique de taux de change est liée à l’état de la balance des opérations courantes (Balance commerciale plus Balance des services). L’état de cette balance est lui-même lié à celui du niveau de la demande interne et au taux d’intérêt. Selon ces modèles, les taux de change se déterminent par l’équilibre de la balance des paiements. Cet équilibre dépend de l’interaction de la balance commerciale et de ces mouvements des capitaux. Autrement dit, si les agents anticipent une baisse de taux de change de la monnaie, il y a sortie des capitaux, et entrée des capitaux dans le cas contraire. D’autres modèles Keynésien mettent l’accent sur les déterminants structurels notamment la relation entre le niveau d’inflation et le niveau de taux de change. Mais les études empiriques ont montré que cette relation n’était valable que pour des monnaies jouant un rôle faible sur la scène internationale.

2 : Les modèles monétaristes.

Ces modèles mettent l’accent sur le processus d’anticipations rationnelles dans la détermination de la variabilité de taux de change. A court terme, le marché des capitaux est dominé selon ces auteurs par les mouvements des capitaux. Et l’équilibre sur ce marché est dominé par la vérification de la parité des taux d’intérêt. En effet, l’écart des taux d’intérêt entre une économie et le reste du monde équivaut au taux anticipé de dépréciation de la monnaie qui lui même fonction de la parité des pouvoirs d’achat. En longue période, le sentier d’équilibre des taux de change est déterminé par la relation de la parité de pouvoir d’achat.

3 : Les modèles de choix de portefeuille et le rôle de news.

Pour ces modèles, l’économie mondiale est un arrangement de marchés, principalement monétaires et financiers. Sur ces marchés, les opérateurs recherchent la maximisation de l’utilité

en relation

  • Conclusion
    2623 mots | 11 pages
  • l'inflation
    8921 mots | 36 pages
  • Traduction texte de ball et brown an empirical evaluation of income numbers
    2210 mots | 9 pages
  • Etudiant a l'universite unik
    11525 mots | 47 pages
  • Dynamique de l'inflation en guinée
    30652 mots | 123 pages
  • Dettes public et croissance economique
    9016 mots | 37 pages
  • Regles de politique monetaire: essai de modelisation pour la bceao
    31467 mots | 126 pages
  • Nouvelle economie classique
    9789 mots | 40 pages
  • agriculture
    10115 mots | 41 pages
  • Evolution du prix du baril de petrole econométrie
    2409 mots | 10 pages