Les mutations

Pages: 5 (1244 mots) Publié le: 25 janvier 2014
Les mutations de la sociète française de 1850 a nos jours

Problématique : Quels ont été les changements de la population active et comment l'immigration à évolué en France ?

Plan :

1°) La population active, des mutations économiques et sociales depuis 1850.

a) L’originalité française de 1850 à 1945

b) De profondes mutations sociales depuis 1945

2°) L’immigrationet son impact sur la société française au XXe siècle

a) La France, un vieux pays d’immigration

b) Les caractéristiques de ces migrations

Introduction :

Depuis 1850, les transformations de l’économie française ont des effets sociaux : la
population active (ensemble des « actifs » d’un pays, c’est-à-dire les personnes possédant un
emploi et celles étant au chômage)connaît des évolutions majeures (notamment avec le
développement du salariat et une nouvelle répartition des secteurs d’activités).
Mais la population française connaît aussi d’autres transformations. Dès le début du XX ème siècle, une vague d’immigration (entrée de personnes étrangères dans un pays, venant y
séjourner ou s’y installer) importante apparaît : d’abord en provenance de l’Europe,elle
s’élargit à la fin du XX ème siècle à des pays de tous les continents. Jusqu’aux années 1970, cette immigration est voulue (en raison des besoins économiques) mais depuis, on tente de la limiter. Tout au long du XX ème siècle, son acceptation sera difficile et elle fera l’objet de nombreux débats. La problématique est quels ont été les changements de la population active et commentl'immigration à évolué en France ? Nous répondrons a cette question en deux parties, dans un premier temps, la population active, des mutations économiques et sociales depuis 1850 puis dans un second temps, l’immigration et son impact sur la société française au XXe siècle.


I) La population active: reflet des transactions économiques et sociales
a) L’originalité française de 1850 à 1945
Unerépartition de la population active qui évolue
La population active agricole décline régulièrement (56 % en 1851, 36 % en 1931) au profit de l’industrie (26 % en 1851, 34 % en 1931) et plus encore du secteur tertiaire (18 % en 1851, 30 % en 1931). Cette évolution est la conséquence de la modernisation des techniques agricoles et du développement de la mécanisation qui libèrent une main-d’œuvreimportante. Dans un premier temps, la diminution des effectifs du secteur primaire se fait au profit du secteur secondaire car les industries naissantes ont besoin de beaucoup de main-d’œuvre ; celle ci est fournie par l’exode rural. Des besoins nouveaux apparaissent avec l’urbanisation : employés, cadres, fonctionnaires, commerçants, activités de service, ce qui implique le développement des activitéstertiaires (34 % en 1946).
Le poids persistant de la paysannerie
Représentant environ 40 % de la population active à la veille de 1914, la population paysanne ne recule que très lentement jusqu’en 1931 et cette tendance est encore plus marquée jusqu’à la Libération : la part du secteur primaire reste stable à 36 % entre 1931 et 1946.
b) De profondes mutations sociales depuis 1945
Moins depaysans, plus de salariés
La transformation irréversible du monde rural s’opère au cours des vingt ans qui suivent la Seconde Guerre mondiale. Si au cœur des «Trente glorieuses», cette population agricole active a connu la plus forte baisse de taux (-26,5 % entre 1946 et 1975), cette baisse s’est maintenue par la suite (-14 % entre 1982 et 1990). En 2009, le secteur primaire ne représente plus que3,8 % de la population active. La réduction du nombre de travailleurs indépendants dans les campagnes mais aussi dans les villes s’accompagne de la généralisation du salariat.
Tertiarisation et féminisation
Le secteur tertiaire est en croissance rapide au cours des décennies d’après-guerre ; en 1975, il représente 51 % des actifs. Durant cette période, le secteur secondaire augmente dans un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mutation
  • Mutation
  • Mutation
  • Mutations
  • Les mutations
  • Mutations
  • Mutation
  • Mutations

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !