Les mythe de la société moderne

557 mots 3 pages
Le mythe d’hier à aujourd’hui
Un mythe est un récit qui raconte l’origine de l’univers, la création de l’homme, son voyage dans l’au-delà après la mort. Rempli de symboles expressifs et puissamment émotifs, le mythe traditionnel avait presque toujours une signification religieuse ou spirituelle. En raison du progrès scientifique et du déclin1 de la pensée religieuse, bien des gens pensent que les mythes ont disparu à notre époque. Rien n’est plus faux ! Les mythes ont changé de forme, mais sont aussi présents qu’autrefois. Nous pouvons même dire que les mythes sont un besoin fondamental de l’être humain. Ils jouent de grands rôles dans notre vie sociale et dans notre psychisme individuel. En plus des mythes religieux et politiques, on compte de nombreux mythes véhiculés par les médias de communication modernes, dans la publicité, le cinéma, la musique populaire et la télévision.
Les chercheurs ont étudié ces mythes contemporains véhiculés par des personnages comme James Bond, la poupée Barbie, la voiture sport et les motos Harley Davidson. Chacun de ces mythes est une composition de récits, de symboles et d’émotions associés à un moi idéal. Comme Hercule (personnage de la mythologie grecque, dont les douze travaux évoquent le combat et la puissance de l’homme), Superman redresse les torts et combat les méchants. Comme la belle Hélène de Troie, les tops modèles de la mode font soupirer les cœurs d’envie et de désir !
Par ailleurs, toute la publicité tire son efficacité du mythe selon lequel en consommant plus, je serai plus heureux. Elle est elle-même un véhicule inventif de mythologie contemporaine2. Certaines marchandises deviennent de véritables objets de culte3 : les marques de commerce des vêtements s’étalent en devanture – (Benetton, toutes couleurs unies)-, la BMW est "plus qu’une voiture", la boisson gazeuse COCA-COLA rend la vie plus belle et l’ordinateur Macintosh va créer une "vie meilleure". Les slogans publicitaires tiennent lieu de pensée. La

en relation

  • La place du mythe
    753 mots | 4 pages
  • irrigazette
    262 mots | 2 pages
  • Le mythe
    1702 mots | 7 pages
  • Français
    887 mots | 4 pages
  • dymen
    2115 mots | 9 pages
  • La mythologie grecque
    1928 mots | 8 pages
  • francais
    851 mots | 4 pages
  • Compte rendu "les grecs ont-ils cru à leurs mythes ?" - paul veyne
    3558 mots | 15 pages
  • qayesla
    2271 mots | 10 pages
  • Qu'est ce qu'un mythe ?
    1519 mots | 7 pages