Les nouvelles approches sociologiques des organisations

Pages: 18 (4359 mots) Publié le: 19 mai 2013
Les Nouvelles Approches Sociologiques Des Organisations



Résumé :



Malgré son titre, Nouvelle théorie sociologique des professions (désormais NTSP) vise à traiter de problèmes sociologiques qui, bien que susceptibles d’intéresser d’abord les sociologues des professions, concernent plus largement la sociologie contemporaine. En effet, ce livre part de problèmes rencontrés par lasociologie des professions, mais montre aussi que l’un d’eux au moins est emblématique de difficultés plus générales de la sociologie pour penser à la fois la stabilité des contraintes normatives sous-tendant l’action sociale et la diversité de cette dernière.


L’étude sociologique des professions a connu deux approches successives opposées. Des années 1920 aux années 1950 voire 1960, lefonctionnalisme domine. Une approche concurrente, l’interactionnisme symbolique, se développe à Chicago à partir des années 1950 autour d’Everett Hughes et de jeunes chercheurs comme Howard Becker, Anselm Strauss et Eliot Freidson. Tout dialogue est impossible entre ces deux courants et, à la fin des années 1960, l’interactionnisme a éclipsé le fonctionnalisme. D’autres théories apparues ensuite (par exemplela théorie des marchés fermés en France), adoptent une conception des professions proche de celle des interactionnistes. Il n’est pas question de revenir au fonctionnalisme, dont les interactionnistes ont bien montré les limites, mais nous allons voir que l’approche interactionniste des professions soulève aussi des difficultés, ce qui incite à réfléchir à un dépassement 1. C’est à cetteentreprise que NTSP est consacré.


Ce livre débouche sur une nouvelle typologie des activités, qui ne sera pas présentée ici. Surtout, il met au jour un type particulier de professions, les professions à pratique prudentielle et cherche à montrer les enjeux théoriques et pratiques de leur étude, en présentant des programmes de recherche sur le travail, les marchés, les politiques, la segmentation ouencore les conséquences d’évolution des contextes de travail des professionnels sur leur activité, qui, faute d’avoir du sens pour d’autres objets, étaient auparavant inconcevables. Mais l’ambition de dépasser les oppositions du fonctionnalisme et de l’interactionnisme a aussi conduit à mener des réflexions sur les conceptions du social sous-jacentes aux paradigmes auxquels ces approches serattachent, et sur les exigences paradigmatiques que la nouvelle théorie doit satisfaire. C’est par ce biais que la portée de ce travail dépasse la seule sociologie des professions. Ce résumé visera à présenter ces deux lectures de NTSP, depuis la sociologie des professions et depuis la sociologie générale, en commençant par le double diagnostic justifiant l’élaboration d’une nouvelle théorie.


Lesantinomies de la sociologie des professions


Le livre part de deux antinomies en apparence insurmontables entre les deux approches des professions. Selon les fonctionnalistes (qui s’appuient sur l’acception anglaise de « profession », qui désigne les métiers les plus qualifiés, les mieux protégés et les plus prestigieux, dont la médecine est l’archétype), seuls les métiers dont l’exercicesuppose la maîtrise de savoirs de haut niveau et dont les membres font passer l’intérêt de leur client avant le leur, peuvent accéder au statut de profession. Mais les interactionnistes ont fait remarquer que des métiers qui ne sont pas considérés comme des professions – par exemple les plombiers – utilisent aussi des savoirs ésotériques et que le désintéressement prétendu des professionnels reconnusest largement fictif. Ils nient donc toute différence entre le travail des professions, au sens des fonctionnalistes et celui d’autres métiers. Fonctionnalistes et interactionnistes désignent donc un objet différent quand ils parlent de professions. C’est l’antinomie de la spécificité. La deuxième antinomie concerne l’unité des professions. Les fonctionnalistes s’attachent à la faire ressortir en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Approche sociologique des organisations
  • Approche sociologique
  • Approche sociologique de la norme linguistique
  • Approche sociologique de la déviance
  • Les nouvelle organisations
  • Analyse sociologique des organisations
  • Analyse sociologique des organisations
  • La place des approches psychologiques, sociologiques et anthropologiques

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !