Les philosophes des lumières

6324 mots 26 pages
la philosophie des Lumières

Qu'est-ce que les Lumières ?
Pierre Bayle, l'auteur du Dictionnaire historique et critique (1696-1697), la première machine de guerre contre l'ignorance et le fanatisme, avait prédit que le siècle à venir serait «de jour en jour plus éclairé». La métaphore de la lumière désigne le mouvement intellectuel critique, la floraison d'idées nouvelles, qui caractérise le XVIIIe siècle européen: illuminismo en italien, ilustración en espagnol, Aufklärung en allemand désignent le passage de l'obscurité au jour, de l'obscurantisme à la connaissance rationnelle. Les Lumières en effet sont un processus, une méthode, une attitude intellectuelle, plutôt qu'une doctrine achevée.
Kant, en 1784, écrit: «Les Lumières se définissent comme la sortie de l'homme hors de l'état de minorité, où il se maintient par sa propre faute. La minorité est l'incapacité de se servir de son entendement sans être dirigé par un autre. Elle est due à notre propre faute quand elle résulte non pas d'un manque d'entendement, mais d'un manque de résolution et de courage pour s'en servir sans être dirigé par un autre. Sapere aude! Aie le courage de te servir de ton propre entendement! Voilà la devise des Lumières.»
Pour les intellectuels du XVIIIe siècle européen, l'homme se caractérise par ses facultés cognitives, dont il doit faire un usage critique à l'encontre des préjugés et des superstitions. En cela, ils sont les héritiers de Galilée, de Descartes puis de Newton (dont les recherches théologiques et alchimiques sont alors inconnues), qui les premiers ont donné la priorité à la raison et à l'expérience sur la Révélation divine et l'autorité religieuse. À la suite de John Locke et de Pierre Bayle, ils définissent une méthode critique pour réfuter les prétendues vérités révélées, comme la vie des saints ou les explications par le surnaturel. Ils en viennent du même coup à critiquer la monarchie de droit divin. Jalons chronologiques d'un mouvement intellectuel
Le

en relation

  • Les philosophes des lumières
    1008 mots | 5 pages
  • Philosophes des lumières
    1824 mots | 8 pages
  • Les philosophes des lumières
    337 mots | 2 pages
  • Les Philosophes des Lumières
    1594 mots | 7 pages
  • Les philosophes des lumières
    879 mots | 4 pages
  • Philosophe des lumieres
    350 mots | 2 pages
  • Philosophe des lumiere
    352 mots | 2 pages
  • Philosophe des lumières
    757 mots | 4 pages
  • Philosophes des lumières
    469 mots | 2 pages
  • Les philosophes des lumiéres
    847 mots | 4 pages