les rivalites franco-brianique dans l'ocean indien au 19e siecle

Pages: 7 (1529 mots) Publié le: 20 juin 2014
Période française
Carte de la fin du XVIIIe siècle

Les Français s'installent pour la première fois dans l’océan Indien en 1643, sur la pointe sud de Madagascar, dans la garnison Fort-Dauphin. De là, des mutins sont envoyés à plusieurs reprises en exil à l’île Maurice où le nombre de Hollandais restait faible. À partir de 1663, on note les premières tentatives françaises d’habiter durablementl’île. Après quelques péripéties, deux Français et dix esclaves s’y installent. Au cours des décennies suivantes n’arrivent que des groupes isolés de colons sur Maurice, en provenance de Bretagne et de Madagascar.

En septembre 1715, la France, dont le commerce avec les Indes orientales est harcelé par la piraterie qui sévit dans la région, envoie un bateau de guerre stationner à Maurice et enprendre possession. Cela ne présente pas de difficultés particulières, les Hollandais ayant presque totalement quitté l’île en 1710. Le malouin Guillaume Dufresne d'Arsel est chargé de cette mission par le Secrétaire d'État à la Marine, Jérôme Phélypeaux de Pontchartrain, et prend possession de l'île au nom de Louis XIV le 20 septembre. Dès lors, Maurice est rebaptisé « l’Isle de France ». Il nes’agissait pas pour la France de faire de l’île une colonie de peuplement mais de disposer d’une base arrière afin de sécuriser les transports commerciaux avec l’Inde. En 1721, l’administration de Maurice est confiée à la Compagnie française des Indes orientales qui prend possession de l’île dans le but de la coloniser et y installe quinze colons et un prêtre. Puis d’autres colons et esclaves sontenvoyés depuis la Réunion, la France et Madagascar.

« La première langue qui parvint à Maurice fut donc le français, ou plus exactement des dialectes des régions côtières de la France […] Du contact entre les colons français et leurs esclaves naquit bientôt le parler créole, un créole à base lexicale française dont les premières attestations imprimées datent de 1749 et 1769. »2.

Mais il fautattendre l’arrivée d’un nouveau gouverneur, le comte Mahé de La Bourdonnais, pour que la nouvelle colonie commence à prospérer. Son arrivée en 1735 marque le début de la période de suprématie française dans l’océan Indien. Il fait construire des fortifications et un port à l’emplacement de ce qui est aujourd’hui Port-Louis et y déplace son quartier général. Cinq navires de guerre, 1 200 marins et500 soldats sont stationnés là. La Bourdonnais fait venir des musulmans depuis la péninsule indienne pour travailler dans le nouveau port. En quelques années, l’île sauvage devient une colonie rentable. De grandes plantations sucrières (canne à sucre) administrées par des colons venus de France et de l'île Bourbon, avec des demeures de style colonial, commencent à être exploitées. Des marins(surtout originaires de Bretagne et de Normandie) s'installent sur l'île et y font souche, les premiers entrepôts et magasins sont ouverts. Port-Louis s'étend.

La Bourdonnais participe de plus aux batailles maritimes contre les Anglais à la tête d’une flotte de 3 000 hommes. Le gouverneur général des Indes, à qui il fait de l’ombre, s’arrange pour le destituer. La Bourdonnais est rapatrié en Francepour être jugé. Accusé d’avoir été corrompu par les Anglais, il finit par être réhabilité mais seulement après avoir passé de nombreuses années en prison.

Certains s'inquiètent d'une dégradation des ressources naturelles et en particulier des forêts de l'île, notamment autour de Port-Louis (ex : « le 1er juin 1826, un avis convoque les habitants nommés par circulaire du 9 mai, pour faire partied'un comité chargé de prendre en considération l'état des eaux et forêts en cette colonie » rapporte en 1838 l'ingénieur Bouton, arpenteur du roi3, qui précise que ce comité a en fait principalement travaillé sur l' « amélioration des canaux » ; qui se demande pourquoi malgré « des lois qui étaient même sur certains points d'une grande rigidité (...) comment se fait-il que les ruisseaux de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'ocean indien
  • Les colonies françaises aux antilles et dans l'océan indien du 17ème au 19ème siècle
  • Les colonies françaises aux antilles et dans l'océan indien du 17ème au 19ème siècle
  • L'afrique dans l'océan indien
  • 19E siècle
  • 19e siecle
  • le 19e siécle
  • La rivalité franco-britannique est toujours plus forte que toute rivalité franco-allemande.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !