Les romantismes étrangers

514 mots 3 pages
LES ROMANTISMES ÉTRANGERS

On ne saurait traiter du romantisme français sans évoquer l´influence de l´étranger. Le mouvement romantique n´est pas né en France. Les romantismes anglais et allemandes l´ont précédé. Le mouvement romantique vient précédé par certains facteurs historiques: les guerres de Napoléon, l´occupation par ses troupes de nombreux pays (Italie, Espagne, Etats allemands).
On peut distinguer: * L´Angleterre et L´Allemagne auront une influence sur la littérature française. Celle-ci est peu connue en France au début du XIX siècle, ainsi d´ailleurs que la langue allemande (Nerval, traducteur des deux Faust de Goethe, fait, à cet égard, figure d´exception). Les textes seront essentiellement connus par traduction, surtout à partir de 1830 date à laquelle des revues publient des œuvres de Jean-Paul Richter, Novalis, Kleist…(C´est donc dans la seconde moitié du siècle que poésie et dramaturgie allemandes influenceront les auteurs français.) * Les pays qui attirent, que l´on visite l´Italie, l´Espagne, la Grèce. (l´importance du voyage en Italie pour Lamartine (Graziella), Musset et en Orient pour Chateaubriand, Nerval, Hugo) L´Espagne, dont on découvre les paysages, les mœurs, fait figure de pays exotique (la Carmen de Mérimée)

LES ROMANTISMES ALLEMANDS

À la différence du romantisme français, le romantisme allemand ne s´est pas constitué contre le classicisme : les premiers romantiques, de l´école de Iéna, se sont réclamés de Goethe ; Au moment où se cimente le groupe des premiers romantiques à Iéna, en 1798, en même temps, à Weimar, sont écrits les poèmes classiques de Goethe et de Schiller. L´influence de Goethe en Europe fut considérable grâce à son roman Les Souffrances du jeune Werther (1774).
En fait, le romantisme allemand s´est constitué contre le rationalisme des Lumières.
On peut distinguer deux romantismes : 1) Le premier romantisme, celui de l´école d´Iéna, va de Jean-Paul Richter à Fréderic de la Motte_Fouqué, en

en relation

  • Le romantisme
    586 mots | 3 pages
  • Du romantimse, petite histoire du mouvement
    4160 mots | 17 pages
  • Romantisme russe
    818 mots | 4 pages
  • Romantisme
    1087 mots | 5 pages
  • Anthologie sur le romantisme
    349 mots | 2 pages
  • Le romantisme
    2387 mots | 10 pages
  • Le romantisme
    501 mots | 3 pages
  • Le romantisme
    1885 mots | 8 pages
  • Le romantisme
    2533 mots | 11 pages
  • Le romantisme
    560 mots | 3 pages