Les statuts de la confrérie de louviers

Pages: 14 (3394 mots) Publié le: 5 novembre 2011
Statuts de la confrérie de Louviers (1450) |

Au Moyen Age, l’homme seul n’existe pas. Les confréries, qui sont des structures électives de sociabilité et d’entraide, offrent aux médiévaux ce surcroît d’encadrement qui leur permet de cimenter la société et d’affermir le lien social. Elles sont particulièrement florissantes dans le contexte troublé des XIVème et XVème siècles, danslequel les structures sociales sont mises à mal, les confréries induisent cette adhésion personnelle, marque de la « religion volontaire » à laquelle aspirent désormais bon nombre de laïcs. Théodose Bonnin était membre correspondant et inspecteur de la commission des Monuments Historiques mais aussi membre et ancien directeur de la Société des Antiquaires de Normandie. En s’inspirant de documentsinédits, extraits des chroniques et des manuscrits des Bibliothèques et des Archives publiques de la France et de l’Angleterre, il a écrit dans son Cartulaire de Louviers, les statuts de la confrérie de Louviers. Ces staatuts font partie des plus complets que nous connaissions aujourd’hui. Précédés et suivis de l’approbation des autorités épiscopales, ils font connaître les dispositions qui président àla vie de la confrérie. Nous pouvons donc nous poser la question suivante, Quelles sont les caractéristiques de la confrérie de charité de Louviers ? Pour répondre à cette problématique, nous soulignerons dans un premier temps la spécificité de la charité normande ensuite nous définirons les modalités concrètes de la charité de Louviers et enfin nous parlerons des hommes au service de cettecharité.

I- La particularité de la charité normande :

A) La charité normande : une définition bien particulière :
Je vais donc faire l’étude des statuts de la confrérie de charité de Louviers, fondée en l’église Notre-Dame et approuvée par l’évêque d’Evreux, Guillaume de Floques, le 7 juin 1450 comme on peut le voir l.4 à 8 : « Par la permission et autorité de révérend père enDieu…cette bulle ». Il existe des confréries caritatives, vouées à l’exercice d’une activité de charité, au service des pauvres (distribution de nourriture ou sépulture), des malades (entretien d’un hôpital) ou des voyageurs (construction et entretient d’un pont)…Ce type de confrérie, organisée à l’initiative de laïcs et tournée vers une œuvre dont bénéficient des personnes extérieures à l’association,n’existe pas dans les diocèses normands. En effet, la confrérie dont il est question ici, l.1 à 2 « la charité fondée en l’église Notre-Dame de Louviers » appartient au diocèse d’Evreux, situé dans l’Eure en Haute-Normandie. Le terme de « charité » employé à propos des confréries normandes ne doit pas prêter à confusion : il ne désigne en aucun cas, la fondation par un groupe de fidèles d’une desœuvres charitables citées précédemment ; il est simplement synonyme de « confrérie » sans faire référence à aucune fonction caritative de ce type. Il ressort que la majorité des confréries médiévales normandes appartient au groupe des confréries dites « pieuses » ou « de dévotion ». C’est le cas pour la confrérie de Louviers, on peut voir ceci l.11 à 14 «  Et qui deviendra frère ou sœur fera sermentà Dieu entre les mains du curé ou chapelain de cette église ou de la confrérie, en la présence du prévôt ou échevin ou de deux des frères servants que bien et loyalement il maintiendra la charité en ses bonnes coutumes tant qu’il vivra… et paiera bien et loyalement ses droits et pour entrée il paiera sa dévotion au profit de cette charité ». La confrérie de dévotion s’oppose, dans les termes mêmes,à la confrérie de métier. On n’est pas de la confrérie par son occupation, mais par une dévotion particulière. La confrérie apparait donc ici comme un moyen proposé au fidèle, de mise en pratique, de la vertu chrétienne par excellence c’est à dire la charité, qui se traduit à travers une union dans la prière et une solidarité mutuelle.
B) L’homogénéité des diocèses de Normandie :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Confrerie
  • La confrérie des évéillés
  • La confrérie des eveillés
  • La confrérie de issawa
  • Confrérie egypte
  • Statut
  • Statuts
  • Statut

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !