Les théories monétaires taux de change

1315 mots 6 pages
Les théories monétaires suite

la notion de spread de taux d'intérêt:

définition: il s'agit d'un écart de taux d'intérêt représentatif d'une prime de risque, entre un taux d'intérêt de référence (le plus bas, celui d'un prêt consenti à l'emprunteur le plus sûr et à faible risque) et le taux d'intérêt d'un prêt plus risqué.
La BC à comme principal instrument la politique des taux directeurs mais en a trois principaux:* le taux intermédiaire ou taux refi, de refinancement des banques le taux inférieur préférentiel accordé à certains types de créances sûres le taux supérieur , de pénalisation mais de refi aussi car on peut toujours y avoir recours le taux d'escompte central le taux auquel les banques se refinancent est inférieur au taux auquel elles prêtent.
Le taux de base bancaire (TBB) est le taux consenti aux mailleurs clients, le plus bas consenti aux ANB. La baisse des taux directeurs n'influe pas automatiquement sur ce taux.

I la notion de spread et des exemples concrets

A) spread = écart => diversité des taux. Quelle est leur source? C'est la diversité des risques qui l'explique: la diversité de la durée du prêt: les taux long sont plus hauts que les taux courts car il est consenti aux prêts à long terme donc plus risqué (risque de défaillance dans le temps plus élevé) la diversité des opérations financées par l'emprunt: si c'est pour la consommation, pour l'immobilier ( cf credit revolving et problèmes liée à la titrisation des crédits) la diversité de la nature des emprunteurs: public/privé, de la situation personnelle de emprunteurs, et des états ( cf les notes des états et récemment dégradation de la note de l'Espagne) la diversité des manières d'emprunter: taux concernant les crédits bancaires # taux titres financiers mêmes si les frontières sont de plus en plus floues avec la titrisation des crédits

B) les différents spread en général spread taux long, taux courts: par exemple les taux

en relation

  • Zone monétaire optimale
    5863 mots | 24 pages
  • Determinants de taux de change
    2451 mots | 10 pages
  • Zone monétaire optimale
    1890 mots | 8 pages
  • determinant du taux de change
    9787 mots | 40 pages
  • cours:théories économique de la monnaie
    3958 mots | 16 pages
  • Les monétaristes
    11461 mots | 46 pages
  • Théories économiques
    1666 mots | 7 pages
  • Economie monetaire
    4096 mots | 17 pages
  • Economie et finances internationales
    10041 mots | 41 pages
  • Le développement économique de la chine
    8127 mots | 33 pages