Les trous noirs (exposé)

431 mots 2 pages
http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/dossiers/d/astronomie-trou-noir-dossier-introductif-4/page/2/ http://nrumiano.free.fr/Fetoiles/t_noirs.html Intro : Un trou noir est un astre, un objet céleste dont aucun rayonnement ne peut s'échapper tant son champ de gravitation est intense, à l’exception de la radiation de Hawking (infime rayonnement de corps noir émanant à la surface).
Résultant, pour la plupart, de l'explosion finale (supernova) d'une étoile très massive.
« Trou noir » est un terme inventé par le physicien américain John Wheeler en 1967, pour décrire une concentration de masse/énergie si compacte que même les photons (un boson, particule élémentaire de la lumière) ne peuvent se soustraire à sa force gravitationnelle. Ils étaient auparavant connus sous divers noms dont celui « d'astres occlus ».

Historique :
Le concept de trou noir a émergé à la fin du XVIIIème siècle dans le cadre de la gravitation universelle d’Isaac Newton. Cependant, ce n’est qu’au début du XXème siècle et avec l’avènement de la relativité générale d’Albert Einstein que le concept de trou noir devient plus qu’une curiosité. Une solution de l’équation d’Einstein impliquant l’existence d’un trou noir central est publiée par Karl Schwarzschild. La première « observation » d’un objet contenant un trou noir fut celle de la source de rayon X Cygnus X-1 par le satellite Uhuru en 1971.

Classification et formation d’un trou noir :

Stellar Nebula becomes a massive star to being a red supergiant, then a supernova and finally a black hole.
Les différents types de trous noirs sont nommés en fonction des personnes ayant découvert les différentes solutions qui leur correspondent : les trous noirs de Schwarzschild : sphériques, sans rotation et non chargés ; les trous noirs de Kerr : non sphériques, en rotation et non chargés ; les trous noirs de Reissner-Nordström : sphériques, sans rotation, mais chargés ; les trous noirs de Kerr-Newman : non sphériques, en

en relation

  • trous noirs
    4529 mots | 19 pages
  • energie nucléaire
    269 mots | 2 pages
  • Physique moderne
    4886 mots | 20 pages
  • Daisuke Skagit
    460 mots | 2 pages
  • Le seigneurs des anneaux
    742 mots | 3 pages
  • Vanité
    414 mots | 2 pages
  • Aimé cesaire
    676 mots | 3 pages
  • Le récit et sa morale
    1299 mots | 6 pages
  • Xsssx
    686 mots | 3 pages
  • Exposé sur entrevise
    964 mots | 4 pages