Les z.e.p

1683 mots 7 pages
Zone d’Education Prioritaire, chantiers d’innovation.

La fin des années 1970 en France est marquée par la crise économique, entraînant le développement du chômage et de la précarité, qui engendre une dégradation des rapports sociaux et une crise identitaire de la population et notamment des plus démunis. C’est dans ce contexte, plus que difficile, que le gouvernement de gauche, met en place en 1981[1], et notamment le ministère de l’éducation nationale et son ministre M. Savary, décide de suivre les exemples des Etats-Unis et de la Grande Bretagne en créant des Zones d‘Educations Prioritaires, avec l’idée principale « donné plus à ceux qui ont le moins». L’objectif est de réduire les inégalités sociales de l’éducation, car l’école de J. Ferry ne donne pas les mêmes chances à tous les enfants scolarisés, elle reproduit les inégalités sociales[2], et ne permet l’émancipation ou d’ascension sociale. Le système éducatif n’est pas indépendant de la société « l’école est un microcosme sociale »[3] C’est donc 20 ans après les Anglos saxons, tandis qu’ils remettaient en cause les questions autour des ZEP, qu’en France, nous étions en plein réajustement politique de celles-ci. On peut donc s’’intéresser sur les ZEP : A quoi servent-elles ? Comment ont-elles étaient porteuse d’innovation ? Nous verrons dans une première partie ce que sont vraiment les Z.E.P et comment elles se sont constituées. Puis dans un second temps, nous verrons en quoi elles sont novatrices. Et enfin nous terminerons

I. Les Z.E.P ou le principe de la discrimination positive.

Les Z.E.P sont nées selon les termes de la circulaire du 1er juillet 1981, de « contribuer à corriger l’inégalité sociale par le renforcement sélectif de l’action éducative dans les zones et les milieux sociaux où le taux d’échec scolaire est le plus élevé » et, pour cela, de « subordonner l’augmentation des moyens à leur rendement escompté en termes de

démocratisation de la

en relation

  • these antithese discrimination
    1254 mots | 6 pages
  • La iiiè république, entre adaptation et crises (1870-1914)
    369 mots | 2 pages
  • Abréviations de géographie 1ere s
    460 mots | 2 pages
  • Bourdieu
    836 mots | 4 pages
  • Inégalités scolaires
    771 mots | 4 pages
  • Peut-on parler d'un retour des classes sociales dans la société française aujourd'hui?
    1318 mots | 6 pages
  • Mémoire
    895 mots | 4 pages
  • Réforme du lycée
    9068 mots | 37 pages
  • Étude sur la discrimination
    1294 mots | 6 pages
  • Aménagement de la montagne
    6219 mots | 25 pages