Lexicologie

8774 mots 36 pages
Comme les préfixes, les suffixes peuvent s’ajouter aux substantifs, aux adjectifs et aux verbes. En français le tableau des suffixes de substantifs est plus riche en comparaison avec ceux d’adjectifs et de verbes.
La dérivation suffixale reste un moyen efficace de l’enrichissement du vocabulaire français où les suffixes sont très nombreux et d’une diversité sémantique notable. La suffixation est surtout productif dans les terminologies scientifiques et le langage de la presse où les néologismes sont souvent formés à l’aide des suffixes, tels que –able (captable, compactable), age (ciblage, cryptage), -ation (détaxation, restructuration), -isme (élitisme, né-gationnisme), iste (comportementaliste, deltiste, négationniste), -isation (autonomisation, précarisation, sponsorisation), -iser (crédi-biliser, précariser, sponsoriser), -ique (confortique, mercatique), logie (futurologie, rudologie), -thèque (artothèque, logithèque) et autres.
Quant à leur étymologie, les suffixes français sont d’origine latine (la majeure partie : -able, -age, -aire, -ant, -ateur, -ation, -et, ( ette), -ité, -ure, etc.), de formation française (-ailler, -elet, -eron, -illon, -ocher, etc.) ou d’origine étrangère (-ard, -aud, esque, iser, isme, iste, etc.).
À la différence des préfixes, les suffixes, dans la plupart des cas, donnent naissance à des mots appartenant à une autre classe (à une autre partie du discours) que le mot-radical : adorer – adoration, élever – élevage, nature – naturel. Mais il existe des suffixes qui ne changent pas la classe des thèmes de formation : musique – musicien, cerise – cerisier, bras – brassard, crier – criailler, rêver – rêvasser.
De même que les préfixes, certains suffixes sont synonymes : -euse dans cireuse, -ateur dans aspirateur, -oir dans arrosoir marquent l’«instrument».

Inventaire non exhaustif des suffixes français
-able : buvable, charitable, fiable, gérable, jetable, mangeable, pardonnable, potable, rechargeable, réutilisable,

en relation

  • La lexicologie
    5579 mots | 23 pages
  • La lexicologie
    3254 mots | 14 pages
  • La lexicologie
    296 mots | 2 pages
  • La lexicologie
    5541 mots | 23 pages
  • Lexicologie
    385 mots | 2 pages
  • La lexicologie
    579 mots | 3 pages
  • La lexicologie
    10770 mots | 44 pages
  • lexicologie
    675 mots | 3 pages
  • Lexicologie
    10051 mots | 41 pages
  • Lexicologie
    2212 mots | 9 pages