Littérature

Pages: 7 (1659 mots) Publié le: 12 avril 2010
Les présentateurs de l’ancien régime :
La révolution française a mis fin à l’ancien régime. Elle cherche à organiser un nouveau régime fondé principalement sur la participation du 1/3 Etat dans la société c'est-à-dire les citoyens.
Les Archaïsmes économiques L’économie française à la fin du 18ème siècle est encore très largement une économie rurale 85% des 26 à 28 millions deFrançais vivent à la campagne en 1789, et 75% sont des paysans. Néanmoins la France reste sous la menace des crises de subsistance (mauvaise récolte, entrainent une augmentation des prix et donc une augmentation de la mortalité).
Les paysans subissent encore le poids du système seigneurial : ils travaillent des terres qui, dans la plupart des cas, ne leur appartiennent pas, et doivent s’acquitter nenombreux droits seigneuriaux. Les prélèvements économiques sont divers : la taille (impôts en argent), en nature (pourcentage perçu par la récolte), banalités (taxe sur les moulins, les fours, ou les pressoirs)… et les paysans supporte de plus en plus mal d’endosser la plupart des responsabilités financière sans aucune contre partie.
Une société d’ordre rigide : Au 18ème siècle la Franceest répartie selon trois ordres, tout d’abord le clergé qui compte 1% de la population, c’est une minorité puissante qui joue un social (enseignement, assistance, état civil). Sa richesse est principalement fondée sur la Dîme (impôt en nature payé par les paysans) et les dons des fidèles, il est aussi jugé par ces propres tribunaux. Ensuite la noblesse qui compte qu’en à elle 2% de la populationest très attaché à ces privilèges honorifiques (droits de porter l’épée) et matériels (exemptions fiscales), monopolisé par les hautes charges de la cour, de plus ils ne payent pas d’impôts. Enfin le Tiers Etat qui regroupe 97% de la population qui est d’une part constitué de paysans et d’autre par constitué de bourgeois urbain qui domine l’économie du royaume : négocient, économistes, médecins…Une monarchie absolue : Depuis Louis 14, la France est l’exemple d’un Etat où le roi prétend disposer de tous les pouvoirs. L’absolutisme français s’appuis sur le droit Divin : le roi affirme tenir le pouvoir de Dieu et condamne toute opposition à sa volonté souveraine. Il rassemble en sa personne tous les pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire). Il peut ainsi déclarer la guerre,signer la paix, lever des impôts, emprisonner arbitrairement (lettres de cachet). Mais en réalité, le pouvoir du roi rencontre de nombreuse limites comme les lois fondamentales du Royaume (loi salique : le trône ne peut échoir à une femme…).
Les révolutions atlantiques :
Le modèle de la monarchie parlementaire anglaise : 10 ans plus tard *la glorieuse révolution (1688 – 1689)*. LeParlement s’oppose cette fois-ci au successeur de Charles II. Jaques II que tente de rétablir l’absolutisme. Contraint de fuir Jaques II doit laisser le trône à Guillaume d’Orange. Celui-ci accorde au Parlement une déclaration des droits, le Bill of Rights consignant toutes les libertés que le roi s’engage à désormais à respecter.
Le modèle de la république américaine : Un climatpré-révolutionnaire (1787 – 1789) :
Une crise économique : Au cours des dernières années de l’Ancien Régime, les campagnes, française subissent les caprices de la météorologie (sécheresse, pluies diluviennes, hiver très rigoureux…) *les récoltes de 1782, 84, 86* sont médiocre, celles de *1788* désastreuse. Les petits paysans, qui n’on aucune marge de sécurité, ne peuvent subvenir à leurs besoins,et encore moins approvisionner les villes.
La flambée des prix des céréales est brutale : elle se traduit par une augmentation de l’ordre de 150%. La hausse du prix du pain plonge immédiatement le pays dans un crisse de subsistance (pénurie alimentaire causée par de mauvaises récoltes. Elle se traduit par une augmentation du cours des céréales et une augmentation de la mortalité)....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Littérature
  • Littérature
  • Littérature
  • Littérature
  • Litterature
  • litterature
  • Litterature
  • Littérature

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !