Livre Tristan et Iseut

Pages: 55 (12405 mots) Publié le: 1 novembre 2015
Extrait de la publication

Tristan et Iseut

Tristan et Iseut
Présentation, notes, dossier et modernisation
de l’adaptation de Joseph Bédier
par GAËLLE CABAU,
professeur de lettres

Extrait de la publication

Le Moyen Âge
dans la collection « Étonnants Classiques »
Aucassin et Nicolette
La Chanson de Roland
CHRÉTIEN DE TROYES, Lancelot ou le Chevalier de la charrette
Perceval ou le Conte dugraal
Yvain ou le Chevalier au lion
Fabliaux du Moyen Âge
La Farce de Maître Pathelin
La Farce du Cuvier et autres farces du Moyen Âge
ROBERT DE BORON, Merlin
Le Roman de Renart

ISBN : 978-2-0812-7454-9
ISSN : 1269-8822
Mise en page : Meta-systems
N° d’édition : L.01EHRN000305.N001
Dépôt legal : mars 2012

SOMMAIRE
■ Présentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

9

Écrire auMoyen Âge
Tristan et Iseut : un puzzle littéraire
Quel texte allez-vous lire ?
Tristan et Iseut : une histoire d’amour
Un mythe littéraire

9
11
15
16
21

■ Chronologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

25

Tristan et Iseut
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.

Les enfances de Tristan
Le Morholt d’Irlande
La quête de la belle aux cheveux d’or
Le philtre
Brangien livrée auxserfs
Le grand pin
Le nain Frocin
Le saut de la chapelle
La forêt du Morois
L’ermite Ogrin
Le Gué Aventureux
Le jugement par le fer rouge
La voix du rossignol
Le grelot merveilleux

35
43
49
58
63
64
70
74
83
88
88
94
101
106

15.
16.
17.
18.
19.

Iseut aux Blanches Mains
Kaherdin
Dinas de Lidan
Tristan fou
La mort

106
113
114
121
130

■ Dossier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . .

141

Avez-vous bien lu ?
Microlectures
D’où ça vient ?
Tristan, preux chevalier
Une histoire d’amour
Autres versions de Tristan et Iseut
Passion tragique, prolongement
Histoire des arts et postérité du mythe

142
149
155
158
163
169
172
178

■ Outil de lecture. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

187

PRÉSENTATION
Écrire au Moyen Âge
Qu’appelle-t-on « roman » au Moyen Âge ?
Au XIIesiècle, alors qu’émergent les premières versions écrites
de la légende de Tristan et Iseut, le terme « roman » désigne
d’abord une langue, le français de l’époque, aussi appelé « langue
vulgaire », c’est-à-dire du peuple, parlée par tous (le mot vient du
latin vulgus, qui désigne le commun des hommes), par opposition
au latin, que les lettrés et les religieux sont les seuls à savoir lire
etécrire. « Mettre en roman » signifie alors « traduire du latin
en français ».
Par la suite, et par extension, le mot « roman » désigne
n’importe quel texte écrit en langue romane. Au milieu du
XIIe siècle, il s’agit de récits en vers. Composé en 1150, en octosyllabes à rimes plates, Le Roman de Thèbes – récriture du mythe
antique d’Étéocle et Polynice – est considéré comme l’un des plus
anciens romansfrançais.
Les premiers « romans » suivent les aventures fictives et merveilleuses d’un ou de plusieurs personnages, le plus souvent
des chevaliers. Ils se distinguent rapidement des chansons de
geste, qui retracent les hauts faits de personnages historiques. Le
terme se met donc progressivement à désigner un genre à part
entière.
Parmi les romans les plus connus du Moyen Âge, ceux de Chrétien deTroyes (1135-1190) – Yvain ou le Chevalier au lion, Lancelot

|

Présentation 9
Extrait de la publication

ou le Chevalier de la charrette et Perceval ou le Conte du Graal –,
inspirés des légendes bretonnes et celtes, mettent en scène les
chevaliers de la Table ronde, leur quête du Graal, leurs exploits et
leurs amours… façonnant ainsi la légende du roi Arthur.

La transmission de la littératureLes modes de diffusion des œuvres littéraires au Moyen Âge
ne ressemblent guère à ceux que nous connaissons aujourd’hui.
Il faut se souvenir que l’imprimerie n’existe pas encore (elle
ne sera diffusée en Europe qu’à partir de la Renaissance).
Chaque exemplaire est unique, écrit et enluminé à la main. Des
scribes (essentiellement des moines) recopient les textes à
l’encre, à l’aide d’une plume...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Tristan et iseut
  • Tristan et Iseut
  • Tristan et Iseut
  • Tristan et iseut
  • Tristan & iseut
  • Tristan et iseut
  • Tristan et iseut
  • tristan et iseut

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !