Loisir travail

7481 mots 30 pages
Travail et loisir Il faut éviter de confondre travail et activité. Si nous raisonnons dans la dualité, les oppositions se marquent ainsi : activité/repos et travail/loisir. Le travail est une forme d’activité, le loisir, en est une autre. Ce qui s’oppose à l’activité, ce n’est pas le loisir, mais le repos. Le repos n’existe que de manière relative, comme besoin imposé à l’organisme pour sa régénération. Si nous n’éprouvions pas de fatigue, notre besoin de repos diminuerait et nous serions plus actif. C’est une loi métaphysique, dans l’univers l’activité est constante et rien n’est inactif. Il est strictement impossible d’échapper à l’activité. Le seul fait de respirer est déjà une activité. A chaque instant, notre corps est engagé dans une extraordinaire activité d’échanges. De ce point de vue, le repos « absolu », (R) c’est la mort. Et encore. De fait, cela n’existe pas. Un cadavre qui se décompose est encore le siège d’une intense activité ! Il est d’usage de considérer le travail comme une forme d’activité dont la motivation est « économique », (texte) tandis que le loisir est une activité qui est motivée par le « plaisir ». En partant de ce point de vue, si je cultive des légumes dans mon jardin, si je bricole dans mon garage, c’est un loisir ; mais si je porte les légumes au marché pour les vendre et si je vends les voitures que je retape dans mon atelier, c’est un travail. On dit alors : « tout travail mérite salaire » ! Bref, dans le sens commun, on est sensé faire des efforts en travaillant, pour gagner de l’argent ; en contrepartie, on gagne le droit d’avoir le plus possible de loisir… pour le dépenser ! La définition est très superficielle. Elle est le reflet de la postmodernité et de sa mentalité dominante, dans la figure typique du consommateur. Dès que la passion est présente, ce que l’on appelle « loisir » peut fort bien comporter un travail acharné ; pensez au musicien qui fait des exercices pendant des heures et répète.

en relation

  • Le travail et le loisir
    1277 mots | 6 pages
  • Travail et loisir
    369 mots | 2 pages
  • Travail et loisir
    1598 mots | 7 pages
  • Travail et loisir
    2697 mots | 11 pages
  • Le travail et le loisir
    6333 mots | 26 pages
  • Travail et loisir
    846 mots | 4 pages
  • DISSERT travail loisir
    373 mots | 2 pages
  • Travail et loisir s'opposent ils?
    1805 mots | 8 pages
  • Le travail s'oppose-t-il au loisir ?
    1067 mots | 5 pages
  • arbitrage travail loisir
    2418 mots | 10 pages