Lolau

561 mots 3 pages
Le Roman de Tristan et Iseut, Chapitre II.

Le Roman de T&I est une chanson de geste du XIIe siècle, seuls 3000 vers des manuscrits originaux ont été retrouvés. Bédier s'en est inspiré pour écrire T&I. Cette œuvre raconte les péripéties du héros mélangeant passion & combat. Cet extrait est tiré du Chap. II donc du début du roman alors qu'Iseut n'est pas encore apparue. Il relate le combat entre T & le Morholt, un géant d'Irlande qui a demandé un tribut au Roi Marc. C'est l'occasion de voir la bravoure de T. Comment le héros mythique est-il mis en scène dans ce texte ? Nous verrons que ce héros puise son origine dans la mythologie et que T, de part ses exploits et un héros de la tradition de la chanson de geste. | I. Origine mythologique... a. ...grecque Ce texte présente des similitudes avec une partie du mythe de Thésée : Minos roi de Crète demande un tribut de 7 garçons et de 7 filles tous les 9 ans qu'il donne en pâture au Minotaure («c'est le tribut de Cornouailles !»). Thésée va combattre le Minotaure (ici c'est «le Morholt a bien combattu»), le tue. Il se repère dans le labyrinthe grâce à Ariane qu'il séduit puis qu'il abandonne. En rentrant, il oublie de hisser la voile blanche, signe de succès, que son père lui a demandé. («le Morholt avait tendu à son mât une voile de riche pourpre») Celui-ci, Egée, fou de douleur, se jette dans la mer. b. La matière de Bretagne T&I font partie du fond légendaire celtique dit «la matière de Bretagne». Iseut est fille du roi d’Irlande où Tristan est allé la chercher. Marc est roi de Cornouailles, tandis que Tristan est originaire de Bretagne armoricaine. Les lieux eux-mêmes ancrent le récit dans un espace celtique réel «Tintagel ; La Cornouailles» «Seigneurs d'Irlande». | II. Un héros de chanson de geste a. Texte épique Présence du registre épique : Champ lexical de la guerre : «armer ; haubert ; heaume ; bataille ; combat ; épée» Histoire relate un combat. Le combat est long «par

en relation