lyrisme

562 mots 3 pages
Outre le lyrisme, consacré à l’expression subjective des sentiments et à l’enchantement du monde, la poésie a connu beaucoup d’autres fonctions au cours de son histoire.
1 La poésie engagée
La poésie engagée désigne des œuvres dans lesquelles le poète prend position et met son art au service d’une cause (qu’elle soit politique, morale, sociale…). Le poète engagé défend, dénonce, révèle, témoigne dans le but d’éveiller les consciences et de pousser à l’action.
Le plus souvent, la poésie engagée apparaît dans des contextes de tensions politiques : Agrippa d’Aubigné écrit Les Tragiques (1616) pour dénoncer les exactions commises par les catholiques durant les guerres de religion, Hugo compose Les Châtiments (1853) pour défendre la démocratie contre le régime autoritaire de Napoléon III, Éluard publie l’anthologie intitulée L’Honneur des poètes (1943) pour prendre le parti de la Résistance contre l’oppression allemande.
Mais, plus largement, la poésie engagée englobe tout texte poétique manifestant une dimension contestataire ou polémique. Ainsi, le genre de la satire, qui critique les défauts des hommes et dénonce leurs ridicules, relève à bien des égards de la poésie engagée. Lorsque Verlaine écrit « Monsieur Prudhomme » (dans ses Poèmes saturniens), il ne cherche pas seulement à faire rire son lecteur, mais vise aussi à dénoncer l’ordre social établi et le bon goût bourgeois.
2 La poésie didactique
La poésie peut aussi avoir pour fonction de délivrer un enseignement : on parle alors de poésie didactique. C’est le cas, presque exemplairement, des Fables de La Fontaine, qui mettent les ressources de l’écriture poétique au service d’un enseignement porté par la morale.
La poésie didactique n’est pas seulement morale : elle peut être philosophique, comme lorsque Voltaire écrit le Poème sur le désastre de Lisbonne (1756) pour critiquer la doctrine philosophique de l’optimisme. Elle peut aussi être scientifique, comme l’indique le titre de l’Ode sur les causes

en relation

  • Lyrisme
    621 mots | 3 pages
  • Lyrisme
    1807 mots | 8 pages
  • Le lyrisme
    1867 mots | 8 pages
  • lyrisme
    1489 mots | 6 pages
  • Le lyrisme
    516 mots | 3 pages
  • le lyrisme
    310 mots | 2 pages
  • Lyrisme
    1236 mots | 5 pages
  • Lyrisme
    529 mots | 3 pages
  • Lyrisme
    3396 mots | 14 pages
  • Le lyrisme
    1024 mots | 5 pages