Méthodologie d'audit

Pages: 25 (6043 mots) Publié le: 26 mai 2013
Méthodologie d’Audit













La définition de l’audit :


L’Audit en général a été défini par la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes Françaises comme étant « Une démarche ou une méthodologie menée de façon cohérente par des professionnels utilisant un ensemble de techniques d’information et d’évaluation afin de porter un jugement motivé et indépendant,faisant référence à des normes sur l’évaluation, l’appréciation, la fiabilité ou l’efficacité des systèmes et procédures d’une organisation ».


Au Etats-Unis d’Amérique, le Guide des normes d’audit généralement admises (GAAS Guide : Generally Accepted Auditing Standards), le définit comme suit :
« Un audit est une révision méthodologique ainsi qu’un examen objectif d’un élément, comprenant lavérification d’informations spécifiques déterminées par l’auditeur ou prescrites par la pratique généralisée. Normalement, le but d’un audit est d’exprimer une opinion ou tirer une conclusion sur l’objet de l’audit ».


Tandis que l’audit interne en tant métier au sein de l’entreprise n’a apparu qu’après la crise économique de 1929 aux Etats-Unis, et ce, comme un moyen de réduire leshonoraires des cabinets d’audit externe. D’ailleurs, à cette époque, pour mener à bien leurs travaux de certification, les auditeurs externes, devaient se livrer à de nombreuses tâches préparatoires : inventaires de toute nature, analyses de comptes, sondages divers et variés, etc. Alors, une suggestion a été faite consistant à assumer certains de ces travaux préparatoires par du personnel del’entreprise elle même. Les cabinets d’Audit Externe ont donnés leur accord sous la condition d’une certaine supervision. Et c’est, dans ces conditions, que le métier de l’auditeur interne a vu le jour.


L’audit interne est défini comme étant « une appréciation systématique et objective par les auditeurs internes des divers activités et contrôles d'une institution ayant pour but de déterminer :
1) siles informations financières et les données d'exploitation sont exactes et fiables,
2) si les risques d'exploitation de l'institution sont identifiés et réduits au minimum,
3) si les réglementations externes ainsi que les politiques et procédures internes sont respectées,
4) si des critères d'exploitation satisfaisants sont remplis,
5) si les ressources sont utilisées de manière efficace etéconomique,
6) et si les objectifs de l'institution sont effectivement atteints.
Ces contrôles ont tous pour objectif d'aider les membres de l'institution à remplir efficacement leurs fonctions ».

Pour l’IFACI « L’Audit Interne est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils pour lesaméliorer, et contribue à créer de la valeur ajoutée. Il aide cette organisation à atteindre ses objectifs en évaluant, par une approche systématique et méthodique, ses processus de management des risques, de contrôle, et de gouvernement d’entreprise, et en faisant des propositions pour renforcer leur efficacité. »


Dans le tableau ci-joint nous évoquerons les principales différences entreauditeurs internes et auditeurs externes.

Différences entre auditeurs internes et auditeurs externes

|Audit Interne |Audit Externe |
|L'auditeur interne appartient au personnel de |L'auditeur externe est un prestataire de services |
|l'entreprise|juridiquement indépendant |
|L'auditeur interne travail pour le bénéfice des |L'auditeur externe certifie les comptes à l'intention |
|responsables de l'entreprise : Managers, Direction |de tous ceux qui en ont besoin : actionnaires, |
|générale, éventuellement Comité d'Audit |banquiers, autorités de tutelle, clients et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • méthodologie d'audit
  • Methodologie d'audit
  • Méthodologie d'audit
  • La méthodologie d'audit
  • Méthodologie d'audit
  • methodologie d'audit interne
  • METHODOLOGIE D'AUDIT INTERNE
  • Intervention du commissaire aux comptes dans le cadre d'un audit post implémentation d'un progiciel de consolidation :...

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !