Métroopolisation etude de cas

13368 mots 54 pages
Olivier Petit, urbaniste, Mail. olivier-petit@voila.fr

Etude de cas métropolisation

Centre de Documentation sur l’Urbanisme DGUHC Paris la Défense Février 2004

Présentation générale : d’une métropolisation asiatique marquée par la globalisation à une métropolisation française inscrite dans la planification Hong Kong : une métropolisation combinant alternativement un modèle polaire et un schéma multipolaire 1. Hong Kong : la métropolisation passe d’un modèle polaire à un schéma multipolaire 1.1. Passage du modèle centralisé au schéma polycentrique sous les pressions démographiques et de politiques économiques offensives 1.2. 2. L’évolution du modèle économique renvoie à une métropolisation centripète

Externalités territoriales : Hong Kong renforce les dynamiques métropolitaines en s’appuyant sur les territoires de la Chine Communiste 2.1. Importance de l’investissement privé dans les dynamiques «d’arrière-pays» 2.2. La réorientation des activités économiques induit un renforcement de la centralité métropolitaine

Conclusion : une «métropolisation de la congestion» s’inscrivant dans une recherche de statut international

La métropolisation séoulite : d’un modèle centralisé à celui d’économie de localisation 1. Séoul : une métropolisation marquée par le manque de logements 2. La «Politique des 2 millions de logements» : une politique de maîtrise de la métropolisation 2.1. Principes généraux : de la politique du logement à la politique urbaine 2.2. Genèse de la politique des villes nouvelles dans le cadre de la «Politique des 2 millions de logements» : une prise en compte de la métropolisation

3. La métropolisation séoulite marquée par l’insertion de la gouvernance et du district économique dans la mondialisation 3.1. Avant la crise économique de 1997 : une métropolisation marquée par l’émergence d’enjeux de gouvernance 3.2. Après la crise économique et financière de 1997 : une métropolisation s’orientant vers une multipolarité et la création de

en relation