Ma propre religion

12940 mots 52 pages
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher Pour les articles homonymes, voir Islam (homonymie). Ne pas confondre l'islam (et l'adjectif islamique) avec l'islamisme (et l'adjectif islamiste).

La Kaaba, dans La Mecque d'Arabie Saoudite), est le centre de l'Islam. Les musulmans du monde entier viennent y prier.
L'islam (arabe : الإسلام) est une religion abrahamique1 révélée à Mahomet en Arabie au viie siècle.

La religion musulmane se veut une révélation en langue arabe de la religion originelle d'Adam, de Noé, et de tous les prophètes parmi lesquels elle place aussi Jésus2. Ainsi elle se présente comme un retour à la religion d'Abraham (appelé, de l'arabe, Ibrahim par les musulmans) du point de vue de la croyance, le Coran le définissant comme étant la voie d'Ibrahim (millata Ibrahim)3, 4 et 5, c'est-à-dire une soumission exclusive à Allah6,7,8.

Le livre sacré de l'islam est le Coran. Le dogme islamique assure qu'il contient le recueil de la révélation d'Allah, transmise oralement par son prophète Mahomet. Le Coran reconnaît l'origine divine de l'ensemble des livres sacrés du judaïsme et du christianisme9, tout en considérant qu'ils sont, dans leurs écritures actuelles, le résultat d'une falsification partielle10 : le Suhuf-i-Ibrahim (les Feuillets d'Abraham), la Tawrat (le Pentateuque ou la Torah), le Zabur de David et Salomon (identifié au Livre des Psaumes) et l'Injil (l'Évangile).

Outre le Coran, la majorité des musulmans se réfère à des transmissions de paroles, actes et approbations de Mahomet, récits appelés hadiths. Cependant, les différentes branches de l'islam ne s'accordent pas sur les compilations de hadiths à retenir comme authentiques. Le Coran et les hadiths dits « recevables » sont deux des quatre sources de la loi islamique, la charia, les deux autres étant l'unanimité (ijma’) et l'analogie (qiyas).

En 2009, le Pew Research Center estime que l'islam comprend 1,57 milliard de fidèles11, appelés

en relation

  • La disparition de la religion
    878 mots | 4 pages
  • Religion(s) dans le Contrat Social de J.-J Rousseau
    2269 mots | 10 pages
  • un kiste
    6660 mots | 27 pages
  • La religion n'est-elle qu'une consolation infantilisante ?
    1667 mots | 7 pages
  • L'homme peut-il se passer de religion?
    2348 mots | 10 pages
  • Religion ou non
    602 mots | 3 pages
  • Existe-t-il une morale laïque?
    1634 mots | 7 pages
  • Dieu dans les médias
    2622 mots | 11 pages
  • Révolution
    1492 mots | 6 pages
  • En quoi une attitude religieuse est elle reconaissable ?
    1882 mots | 8 pages