Manou

Pages: 11 (2683 mots) Publié le: 5 juin 2012
ARTS D’EXPRESSIO N:
La chirurgie esthétique - Cas de Michaël Jackson :

La beauté est un sujet préoccupant au sein de notre société. La quête de celle-ci entraine parfois régimes draconiens, entrainements sportifs intensifs, lecture attentives de magazines féminins pour être « à jour » dans la tendance du moment, et aussi notre sujet du jour : la chirurgie esthétique. Contrairement à cequ’on pourrait penser, la chirurgie esthétique existe depuis des siècles et n’a cessé d’évoluer à travers le temps. Son perfectionnement n’a pas seulement permis de se redresser le nez ou bien, d’augmenter notre tour de poitrine. Pour quels autres motifs utilisait-on et utilise-t-on la chirurgie esthétique ? Comment a-t-elle évoluée et quel rôle joue-t-elle dans notre société ?

HISTORIQUE :Historiquement, ce sont les Egyptiens et Indiens qui sont les 1er connus pour la réalisation des rhinoplasties ainsi que des reconstructions de lèvres et oreilles 3000 ans avant J-C. Par exemple, les femmes adultères ainsi que les voleurs subissaient un châtiment suscitant le découpage d’un segment de peau du front ou des joues qu’on faisait basculer vers la pyramide nasale pour reconstituer un semblantde nez.
Les Grecs et Romain de l’Antiquité, effectuaient des corrections esthétiques sophistiquées (des paupières par exemple) au 1er siècle avant J-C. Ils ont également laissé de nombreux textes indiquant une haute connaissance de l’activité de reconstitution osseuse, sur la santé des tissus et sur la circulation du sang. Quand aux Byzantins, ils opéraient des becs de lièvres au 4ème siècle.Au Moyen-Âge, elle est interdite pour des raisons éthiques, superstitieuses, spirituelles et également physiques car l’hygiène laissait à désirer.
C’est à la Renaissance qu’on redécouvre des textes de l’Antiquité et qu’on va tenter de relancer la chirurgie esthétique. Cependant erreurs et superstitions persistantes ont eu raison de cette entreprise.
Il a fallut attendre la fin du XVIIIe sièclepour que l’intérêt pour la chirurgie plastique et reconstructrice rencontre à nouveau un intérêt général. De plus, grâce aux progrès en anesthésie, antisepsie et grâce aux progrès en connaissance médicale on a pu réaliser avec succès des réparations de nez, de lèvres, de greffe de peau et même d’augmentation de la poitrine.
Les restes de visages mutilés de 14-18 ont constitué, pour les chirurgiensde l’époque, un douloureux champ d’expérimentation. Ils ont dû réparer au mieux ces « visages » auxquels il manquait parfois le nez, les joues, les mentons, parfois les yeux et les arcades sourcilières". 
Autant de circonstances qui ont permis à la chirurgie plastique de se perfectionner. Dans certains cas graves où le bistouri s’avérait être impuissant à sculpter un visage dans une chairmanquante, on recourait à un artiste qui, à partir d’une photo du blessé, modelait un masque que le soldat redevenu civil portait en permanence sur son visage. Mais beaucoup de blessés pouvaient avantageusement bénéficier d’une chirurgie corrective. C’est au cours de cette 1ère guerre Mondiale que la chirurgie dite « plastique » s’est vraiment constituée.
La guerre terminée, ces chirurgiens devenus desexperts en chirurgie plastique souhaitèrent
poursuivre la carrière amorcée au cours de la guerre. C’est aux États-Unis surtout que la chose se produisit. Cette tendance s’est peu développée en France et en Angleterre.
Cette spécialité chirurgicale bénéficia aussi de l’impact des idéologies eugénistes. Dans les années 1920, on édicta des lois excluant de l’immigration aux États-Unis, en premierlieu les Chinois, puis ensuite les Japonais. On privilégia les immigrants en provenance d’Europe du Nord et de l’Ouest. Commençaient à se répandre en même temps de nouvelles idées scientifiques sur l’hérédité, le caractère ethnique et la race. L’anatomiste Blumenbach avait, dès la fin du XVIIIe siècle, développé une théorie de classification des races humaines qui fut généralement bien reçue....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • manou
  • Manou
  • Hommage à manou

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !