Marché

Pages: 5 (1180 mots) Publié le: 28 novembre 2012
La première guerre mondiale s’étend de 1914 à 1918, c’est une « guerre totale » qui mobilise toute une société et toute la puissance économique de l’Etat. L’expérience combattante morale et physique au front (mais aussi du côté des civils) pendant la première guerre mondiale, va être douloureuse durant, mais aussi après la guerre.
Nous allons donc voir comment les soldats ont-ils pu tenirpendant le première guerre mondiale malgré leurs conditions de vie et de combat. Nous étudierons dans un premier temps les différentes situations de combat, puis la guerre totale auquel les combattants ont était confrontés, et enfin nous verrons que cette expérience combattante laisse des traces durables.

Tout d’abord, de juillet à août 1914, nous avons connu une guerre de mouvement qui vaévoluer. La France et L’Allemagne ont deux techniques de guerre totalement différentes, la France a une technique de guerre défensive (attendre l’ennemis aux frontière), alors que l’Allemagne possède une technique offensive (attaquer directement l’ennemis et ces pays frontaliers). En 1914, les Allemands savent où les français sont positionnés, ils vont lors passer par des pays neutre comme laBelgique afin de surprendre l’Etat Majeur Français. Celui-ci va alors réquisitionner tous les véhicules pour y mettre les soldats et les acheminer sur le front le plus au nord afin de briser l’offensive Allemande lors de La Bataille de la Marne en septembre 1914. D’octobre à novembre 1914 les deux armées ennemies se retrouve face à face suite à la « Course à la Mer ». Cette guerre de mouvement va alorsprendre un tournant et les soldats de chaque camps vont être confrontés, à partir de 1915, à une guerre inédite est particulièrement meurtrière ; La guerre de position. Ils s’entèrent dans les tranchées et s’engagent dans une guerre d’usure. Leurs conditions de vie lors de cette guerre de tranchées sont effroyables. Tout d’abord par l’absence d’hygiène dans les tranchées, elles étaient infestéesde rats, de poux, de plus avec le froid et la boue et le ravitaillement aléatoires de troupes. La violence de cette guerre est devenue un quotidien, comme la brutalisassions qui deviens une « seconde nature » chez les soldats.
Les civils ne sont épargnés de cette barbarie. Il y a bien une violence à l’encontre des civils français et belges par l’armée allemande, du fait que l’absence derésistance militaire et de la peur des francs-tireurs. De plus des pillages vont avoir lieu, par exemple à Lille l’occupation Allemande va entrainer des saisis bancaires, des réquisitions de matériaux comme la laine de matelas (pour les uniformes) ou les cloches des églises (pour les armes). Tout cela va alors avoir des répercussions sur les civils, en effet des pénuries des biens alimentaires ainsi que desdéportations de travail de force sont omniprésent. Cette guerre qui va toucher toute la société va alors confronter les combattants à une guerre totale.

L’expérience du combattant est conditionnée par la mobilisation exceptionnelle de tous les moyens destinés à anéantir l’adversaire. Les combattants vont alors être confrontés à une guerre totale. Tout d’abord, France va repousser leslimites d’âges (dix-sept ans jusqu’à quarante-huit ans) en vue des nombres de mort par jour. En France, en août et septembre 1914, le nombre de victimes est estimé à environ 2737 morts.
L’Etat va lui aussi s’impliquer dans la guerre en créant des affiches de propagandes, afin de trouver un soutien financier de l’arrière : « donnez votre argent, cela permettre de vaincre l’ennemi ». Il procède donc àun « bourrage de crâne » qui aboutit à une culpabilité de l’arrière. Par conséquent, un solide effort financier s’effectue, donnant naissance à une véritable culture de guerre qui touche les esprits. Aussi, les civils soutiennent les combattants au niveau affectif, grâce à l’envoi de lettres. Cependant, celle-ci sont contrôlées et la plupart subissent la censure. Les soldats n’ayant pas de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le marché
  • Marche du mais
  • Marche
  • Marché
  • Marché
  • Le marché
  • Le marché
  • Le marche

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !