Mari et les amants dans mme bovary

Pages: 14 (3386 mots) Publié le: 3 janvier 2012
Le mari et les amants dans Mme Bovary sont des personnages très interessant. Chaques personnages ont leur propre personalité mais il y a certain charactéristique qu’on peut trouver en commun entre les personnages. Ces personnages sont Charles Bovary, Roldolphe Boulanger et Léon Dupuis. On vait analyser chaque personnage et déterminer les charactéristique qu’ils ont en commun et celle qui sontdifférentes.
Charles Bovary est le mari d’Emma Bovary et sa profession est officer de santé. Le debut du livre nous montre que Charles est un compagnard et est ridicule. Charles est decrit comme « un gars de la campagne, d’une quinzaine d’années environ, et plus haut de taille qu’aucun de nous autre. Il avait les cheveux coupes droit sur le front, comme un chantre de village, l’air raisonnable etfort embarassé. Quoiqu’il ne fut pas large des épaules, son habit-veste de drap vert a boutons noirs devait le gener aux entournures et laissait voir, par la fente des parements, des poignets rouges habitués a être nus. Ses jambes, en bas bleus, sortaient d’un pantalon jaunâtre très tire par les bretelles. Il était chaussé de souliers forts, mal cirés, garnis de clous. » (p.47) Cette descriptionnous montre que Charles est vraiment un compagnard et qu’il est ridiculisé. Aussi, quand il est presenté au début du livre devant la classe comme « un nouveau habbillé en bourgeois » (p.47) et la situation avec la casquette ca nous peint une image négative directement de Charles.
Depuis l’enfance Charles était toujours consideré comme mediocre, on voit cela quand il étudiait à l’école et leprofesseur lui a fait écrire une phrase en latin qui veut dire je suis ridicule. «  … vous me copierez vingt fois le verbe ridiculus sum. » (p.50) On voit plusieurs exemples de cela dans le roman. Un exemple c’est quand il va demander au père Roualt s’il pourrait marier sa fille. Charles pouvait même pas demander une question si important comme celle la, et il ne l’a même pas demandé à Emma c’était lepère Roualt qui a faite la demande. « … Charles se promit de faire la demande quand l’occasion s’en offritait; mais, chaque fois qu’elle s’offrit, la peur de ne point trouver les mots convenables lui collait les lèvres.[ … ] Père Roualt…, père Roualt…, balbutia Charles. » (p.71 & 73) Un des plus grands exemples de sa médiocrité c’est l’opération du pied-bot sur Hippolyte. « … le médecin n’osaitd’un seul coup risquer deux operations, et même il tremblait déjà, dans la peur d’attaquer quelque region importante qu’il ne connaissait pas. » (p.248) On voit dans cet extrait que Charles n’est pas confiant quand il fait cette opération. Il ne croyait pas dans ses abilités pour faire cette opération, M. Homais et Emma devaient lui convaincre de le faire. Emma, aussi, croit que son mari estmédiocre. Elle croyait avant l’opération d’Hippolyte que son mari pouvait redresser le pied-bot d’Hippolyte. Mais quand l’opération n’est pas un succès elle se fache contre elle-même disant qu’elle aurait du savoir qu’il ne réussira pas car il est médiocre. « … c’était de s’être imagine qu’un pareil homme put valoir quelque chose, comme si vingt fois déjà elle n’avait pas suffisamment apercu samédiocrité. » (p.258) On voit sa médiocrité comme docteur avec le père d’Emma qui a fracturé sa jambe. Charles en allant le voir récitait tout les fractures qu’il connaissait espérant que c’était une fracture facile à guerir. Emma découvre qu’il était médiocre sa nuit de noce, elle s’est appercu à qui elle s’est vraiment mariée. « Charles n’était point de complexion facétieuse, il n’avait pas brillé pendant lanoce. Il répondit médiocrement aux pointes, calembours, mots à double entente, compliments et gaillardises… » (p.79) Emma continue à apercevoir la médiocrité de Charles. En Yonville quand Charles, Emma, M. Homais et M. Leon sont allés voir une filature à lin, Emma fait un comparaison entre Charles et Leon. Elle décrit Charles d’une manière négative et ridicule; « Il avait sa casquette...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mme bovary
  • Mme bovary
  • Mme bovary
  • Mme bovary
  • Mme bovary
  • Mme Bovary
  • Mme bovary
  • Mme bovary

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !