Martin luther

Pages: 14 (3254 mots) Publié le: 18 octobre 2012
Dossier de Culture Générale



Martin Luther et Lucas Cranach l’Ancien


Plan :

I°) Le portrait de Martin Luther



II°) Le portrait de Lucas Cranach l’Ancien et ses liens avec le pouvoir



III°) Les liens entre Lucas Cranach l’Ancien et Martin Luther



IV°) Réflexion personnelle



V°) Ouvrages de Martin Luther et Galerie de Cranach



VI°) Sources



I°) Leportrait de Martin Luther

[pic]



Né à Eisleben le 10 novembre 1483, Martin Luther était le fils de Hans Luther, mineur dans une mine de cuivre à Mansfeld, et de de Marguerite Zidler, ménagère. Doté d’une grande sensibilité et d’une vive intelligence, il fut l’espoir de son père qui le destina au métier de juriste. Ainsi, en 1497, Martin Luther entre chez les Frères de la Vie Commune où ilreçoit une première imprégnation religieuse. En 1501, à l’âge de dix-sept ans, il entre à l’université d’Erfurt, où il obtient un an après son diplôme de bachelier et une maîtrise des arts en 1505. Mais les attentes familiales sur le jeune homme furent furtives et de courte durée. En effet, Martin Luther est alors quelqu’un de désorienté et fragile psychologiquement puisqu’il fait de nombreusescrises notamment à cause de son obsession de la mort et du salut de son âme.

A 22 ans, son destin prend un tout autre tournant : échappant de peu à la mort suite à la foudre qui tomba juste à côté de lui, Martin Luther pria Dieu en criant : « Sainte Anne, sauve-moi et je me ferai moine ! ». Il en déduit ainsi qu’il fut sauvé parce qu’il devait changer les choses ; il interprète ainsi cet« avertissement » comme une opportunité de rejoindre la bonne voie. Il décide donc d’arrêter ses études et de se consacrer entièrement à Dieu et à la recherche des moyens d’accéder à la certitude heureuse du salut de son âme. Il se voue ainsi au couvent des moines Augustins d’Erfurt le 17 juillet 1505.

Sa rencontre en 1508 avec le Docteur Johann Von Staupitz, éminent vicaire général des Augustinsd’Allemagne, va être déterminante dans l’avenir de Luther tant au niveau des études qu’au niveau religieux. En 1507, Martin Luther accède au statut de prêtre après avoir prouvé son implication acharnée dans les différentes disciplines que compose le couvent telles que les mortifications, les jeûnes, les veilles, les lectures, ou encore l’isolement. Il y enseigne ainsi la philosophie et, en 1512, lui aitattribué le titre de Docteur en théologie, puis s’installe en 1514 à Wittenberg où il devient prédicateur de l’Eglise.

Mais Luther doute. Il se pose des questions quant à sa capacité à atteindre le salut de son âme et se met ainsi à étudier les textes bibliques qui le mènent à affirmer sa théologie opposée à celle de Rome. Il se tourne ainsi vers la réforme notamment depuis son séjour à Rome quil’a aidé à affirmer sa théologie qui consiste en l’acceptation de l’homme en tant que pêcheur et son imperfection devant Dieu.

Le 31 octobre 1517, selon son contemporain Philippe Melanchthon, Luther aurait placardé ses 95 thèses (autrement appelées les Thèses de Wittenberg), condamnant la vente d’indulgences que pratiquait l’Eglise catholique romaine et les pratiques du Haut-clergé, sur lesportes de la chapelle du château de Wittenberg. Ces "95 thèses sur la vertu des indulgences" ont été mises en place suite à la demande auprès de l’archevêque Albert de Brandebourg en Allemagne pour ne pas cautionner l’indulgence pour la construction de la basilique Saint-Pierre. Grâce à la protection précieuse du grand Électeur de Saxe et bénéficiant d'une popularité croissante due à l'imprimerie,Luther parvient progressivement à faire contrepoids à la toute puissante Rome. Suite à de nombreux débats l’Eglise, notamment le pape Léon X, condamne Luther et son œuvre par la Bulle « exsurge domine » du 15 Juin 1520 après avoir été dénoncé par l’archevêque Albrecht à Rome. Mais, le 10 décembre 1520, Luther défie Rome et ses dogmes religieux en brulant en public la Bulle papale, c’est ainsi...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Martin luther
  • Martin luther
  • Martin luther
  • Martin luther
  • Martin luther
  • Martin luther
  • Martin luther
  • Martin Luther

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !