math

309 mots 2 pages
theme : Les rapports logiques
°La cause :
Dans la phrase complexe, on emploie : parce que- puisque- comme – vu que – du moment que – étant donné que- sous prétexte que (cause mise en doute), si… c’est parce que (cause mise en relief), non que…. mais… , non que… mais parce que (cause niée), soit que….. soit que (cause alternative)
Dans la phrase simple, on emploie : à cause de + nom (cause négative) ; grâce à (cause positive), faute de + nom , à force de
°Conséquence :
Dans la phrase complexe, on emploie : alors – donc – si bien que - de sorte que- de manière que- de façon que + indicatif….etc
*si +adj+que – tellement + adj/nom/ ou verbe+que – tant+ nom/ verbe+que– assez…pour que+ subjonctif – trop….pour que+ subjonctif.(conséquence liée à un degré d’intensité)
Quand la principale est la forme négative, on emploie le subjonctif dans la subordonnée
Dans la phrase simple : on emploie : au point de+ infinitif- de manière à + infinitif…etc
°But :
Dans la phrase complexe, on emploie : pour que - afin que– (but à atteindre) de peur que – de crainte que (but à éviter) on peut employer aussi de sorte que, de façon que + subjonctif
On emploie toujours le subjonctif dans la subordonnée de but.
Le sujet de la subordonnée doit être différent de celui de la principale. S’il s’agit du même sujet, on emploie un complément circ du but.
°Opposition : on emploie : alors que, tandis que, par contre,…+ indicatif
°Concession : Quoique, quoi que (COD) quel(le)s que (soit/ soient), bien que, si+adj+que+ subj, tout+adj+ que+indicatif/ subjonctif, sans que, encore que, où que
On emploie le subjonctif après: bien que, quoique, quoi que, qui que, quel(le) que, quelque + nom + que , encore que, sans que, ....
*On emploie le conditionnel après:quand bien même

en relation

  • Math
    257 mots | 2 pages
  • Math
    1010 mots | 5 pages
  • Math
    949 mots | 4 pages
  • Math
    298 mots | 2 pages
  • math
    466 mots | 2 pages
  • Math
    517 mots | 3 pages
  • Math
    977 mots | 4 pages
  • math
    416 mots | 2 pages
  • math
    4153 mots | 17 pages
  • Math
    4444 mots | 18 pages