Max weber

3042 mots 13 pages
Max Weber « la rationalisation des activités sociales », actualité de la pensée de l’auteur et prolongements I. Biographie, démarche et problématique de l’auteur. a) Max weber (1864-1920), est un sociologue allemand. Il fait des études de droit, d’économie et de philosophie. Il est considéré comme un des pères fondateurs de la sociologie contemporaine. b) Œuvres de référence : « L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme » (1905) dans lequel il s’efforce de saisir l’esprit du capitaliste et en quoi celui-ci a un comportement en affinité avec les valeurs protestantes ; comment les valeurs participent au changement social. « Economie et société » (1922) où il expose tous les concepts de « sa » sociologie » (sociologie, domination, pouvoir, entreprise…). c) Démarche (voir chapitre introductif) : Max Weber a été influencé par la philosophie, et notamment celle de Wilhelm Dilthey qui distingue les sciences de la nature (biologie, physique) des sciences de la culture. Dans les sciences de la culture, les objets à analyser sont des individus qui donnent du sens à leur action, et qui agissent en fonction de croyances et de valeurs, en fonction de calculs rationnels. Ainsi, dans « Economie et société », il définit la sociologie comme « une science qui se propose de comprendre par interprétation l’activité sociale et par là d’expliquer causalement son déroulement et ses effets ». Il s’agit donc de reconstruire le sens que les individus assignent à leurs activités. Contrairement à Durkheim qui considère les phénomènes sociaux comme la simple expression de causes extérieures, d’influence qui s’impose aux hommes, Weber pense que l’action est le produit de décisions prises par les individus qui donnent eux-mêmes un sens à leur action. Aussi, pour analyser les actions sociales, le sociologue crée des catégories, des tableaux de pensée qui ne sont pas des représentations exactes de la réalité, mais qui, pour les besoins de la recherche, accentuent délibérément certains

en relation

  • Max weber
    1246 mots | 5 pages
  • max weber
    4456 mots | 18 pages
  • Max weber
    4639 mots | 19 pages
  • Max Weber
    3748 mots | 15 pages
  • Max Weber
    524 mots | 3 pages
  • Max weber
    1255 mots | 6 pages
  • Max weber
    693 mots | 3 pages
  • Max weber
    5271 mots | 22 pages
  • Max weber
    640 mots | 3 pages
  • Max weber
    4676 mots | 19 pages