Maximemasse

Pages: 12 (2860 mots) Publié le: 22 février 2011
Le paradigme de l’education
Il y a de cela quelques décennies, l’éducation au Québec était complètement dirigée par les hommes religieux. Avec la Révolution tranquille de 1960, ce fut le début de l’État-providence. Suite à cela, les rênes de l’éducation passèrent des mains d’une caste cléricale aux mains d’une caste de politiciens ou de soi-disant experts. Cependant, l’éducation, ce n’est pasl’affaire d’une petite caste. En fait, l’éducation à l’intérieur de notre province touche particulièrement chaque individu y résidant puisqu’elle dicte en partie le futur du Québec et la façon dont nous vivons à l’intérieur d’une démocratie. Il est du devoir de tous d’agir. L’éducation influence directement l’économie et l’avenir complet de notre province et c’est pourquoi nous ne pouvons pas nouspermettre de la prendre à la légère. Malheureusement, il semble qu’aujourd’hui notre système d’éducation comporte plusieurs lacunes qui viennent directement freiner l’essor du Québec. Imaginez-vous que vous vous promeniez et que vous remarquiez qu’une école est en feu. Vous remarqueriez ensuite que parmi les piétons vous êtes le seul qui voit ce feu en question. Vous devez agir et c’est parce quepersonne n’agit qu’il est d’autant plus important que vous agissiez. Aujourd’hui, c’est tout le système d’éducation qui est en feu et chacun de nous a le devoir d’agir.
De prime abord, l’étape mère qui nous mènera vers un système d’éducation plus louable, c’est le changement de paradigme. Un paradigme se définit comme étant une représentation du monde, une manière de voir les choses, un rail depensées. Changer de paradigme dans le monde de l’éducation se traduit par le passage du paradigme de l’enseignement au paradigme de l’apprentissage. Tant que ce changement de paradigme n’aura pas eu lieu, toutes les restructurations du système seront inutiles. Pour comprendre de façon optimale les enjeux de ce changement de paradigme, veuillez vous référer au tableau en annexe qui énumère lesdifférences entre les deux.
D’emblée, il est important de se pencher sur les écoles, leur mission et leur fonctionnement. En premier lieu, on constate qu’elles ont été pensées et conçues dans une tout autre période et réalité que celle qui nous touche présentement. En fait, nos écoles ont été conceptualisées selon les circonstances économiques de la révolution industrielle. Elle est même modelée selonles besoins de l’industrialisation de l’époque. L’école ressemble en tout point à une usine de l’époque. Les cloches, les clôtures, la spécialisation des sujets et, parfois, on sépare même les garçons des filles. On sépare encore les élèves par lots et les faisons entrer dans le système par groupe d’âge. Mais pourquoi? L’une des seules choses que ces enfants ont en commun c’est l’âge qu’ils ont.La date de manufacture est-elle si importante que ça? Nous savons déjà que certains jeunes sont meilleurs que d’autres dans certains domaines en particulier alors pourquoi les laisser dans un milieu peu favorable à leur développement personnel.

Toute personne qui s’intéresse réellement au modèle de l’éducation ne doit pas partir de ce modèle de production linéaire. On appelle ce phénomène la«standardisation» et pour nous améliorer, nous devons converger dans la direction opposée et c’est ce que signifie «changer le paradigme». Pour ce faire, nous devons utiliser la pensée divergente. La pensée divergente stipule de voir plusieurs solutions possibles à une question ou un problème donné ainsi que plusieurs façons d’interpréter la question, pensée latéralement en quelque sorte. Nousdevons éradiquer la pensée linéaire qui évolue dans une optique où elle ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Les écoles ont présentement la fonction de produire des travailleurs point à la ligne. Depuis l’ère industrielle, les écoles ont subi que de minimes changements, mais les industries, quant à elles, ont complètement revu leur philosophie. En effet, une compagnie qui réussissait à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !